Accueil du site > Mer > Fiches > Projet 20380 Steregushchiy

Projet 20380 Steregushchiy

Historique

Le Projet 20380 est une "corvette" polyvalente "aux lignes furtives" initialement destinée à remplacer le type Projet 1124 Grisha en service dans la marine russe dans des missions de patrouille côtière, d’escorte et de lutte anti sous marine (ASM). Mais il s’agit en fait d’une véritable frégate lance-missiles au sens occidental. La furtivité a été privilégiée par le bureau d’étude Almaz dans les choix technologiques de ce navire avec des revêtements en matériaux composites et des formes spécifiques ainsi que des armements en silos verticaux. Elles incorporent également de nombreuses innovations technologiques selon leur constructeur (21 nouveaux brevets et 14 nouveaux logiciels en relation avec ce programme auraient été déposés). En outre, l’intégration des systèmes serait plus poussée et l’habitabilité meilleure que sur les navires de générations précédentes.

L’armement principal comprend 8 missiles anti-navires SS-N-25 (130 km de portée), 8 tubes lance-torpilles, 6 missiles SS-N-29 lance-torpilles (25 km de portée) et un canon A190 de 100 mm. Un système de défense antiaérienne rapprochée Kashtan-M, 2 canons multitubes AK-630M de 30mm et deux mitrailleuses de 14,5mm complètent le tout. Le Kashtan-M (CADS-N-1) comprend deux canons de 30mm et 8 missiles surface air courte portée SA-N-11 Grison (8 km). Cet armement a néanmoins été remplacé dès la seconde unité par le nouveau système surface-air moyenne portée "Redut" (40 km). Il comprend 12 missiles 9M96 (dérivé du S-400 terrestre) en silos qui augmentent significativement la puissance de feu du navire.

Le Projet 20380 est équipé d’un radar de veille aérienne tridimensionnel "Furke" (bande E), d’un radar de veille surface "Monument" (50 à 500 km de portée selon les conditions climatiques et géographiques), de 2 nouveaux capteurs gyrostabilisés MTK-201M (caméras TV et IR + télémètre laser), d’une suite de guerre électronique TK-25 et de deux sonars (un de proue de 19 km de portée et un tracté de 15 à 60 km de portée selon la profondeur et l’état de la mer). Un hélicoptère Ka-27 peut prendre place sur la plateforme arrière et s’abriter dans un hangar. La possibilité d’utiliser un Ka-60 navalisé plus petit que le Ka-27 est actuellement à l’étude.

Le bâtiment tête de série du Projet 20380, le Steregushchiy, est entré en service en février 2008 tandis que le premier Projet 20380 modifié, le Soobrazitelny, l’a suivi en 2011. Quatre autres Projet 20380 modifiés sont en cours de construction tandis que les bâtiments suivants seront portés au nouveau standard Projet 20385 de 2200 tonnes disposant de capacités anti-navires, voire de frappes terrestres, améliorées grâce au nouveau lanceur polyvalent "Kaliber-NK" (8 missiles SS-N-27 de 300 km de portée) qui remplace les SS-N-25. L’armement surface-air est également renforcé sur le Projet 20385 avec 16 missiles 9M96 au lieu de 12 pour le système Redut.

Deux Projet 20385 ont déjà été mis sur cales en 2012. Selon des informations non confirmées, la marine russe envisagerait toutefois de ne plus construire de Projet 20385 car il est jugé trop cher (350 à 450 M€) pour son tonnage et le système Kaliber-NK surdimensionné au regard des missions réelles de ces navires. Le second Projet 20385 pourrait donc être finalement un Projet 20380 modifié (à confirmer).

Les Projet 20380 sont construits par les chantiers navals Severnaya Verf (Saint Petersbourg) ou de Komsomolsk (Extrême-Orient) selon leur flotte d’affectation : Baltique ou Pacifique. Au total, les besoins de la marine russe porteraient sur jusqu’à 20 corvettes Projet 20380/20385. C’est le plus important programme de construction de navires de surface entrepris en Russie et pour la flotte russe depuis plusieurs années.

A l’export, la Russie propose 2 variantes : les Projet 20382 et Projet 20383. Le premier client est l’Algérie pour 2 exemplaires commandés en juillet 2011 mais qui n’ont pas encore été mis sur cales (retard ou abandon ?). L’Indonésie avait également signé une lettre d’intention en 2007 pour 2 navires mais elle ne s’est jamais concrétisée par un contrat. Les coques auraient du être construites en Espagne à la demande de l’Indonésie et transférées ensuite en Russie pour le montage des armements et équipements. A noter enfin qu’il est possible que le dernier Projet 20380 modifié, le Provorny, soit achevé pour l’export au lieu de la marine russe.

Versions

- Projet 20380 Steregushchiy : bâtiment tête de série livré à la marine russe.

- Projet 20380 modifié : 4 bâtiments suivants livrés ou livrables à la marine russe dans une configuration plus avancée. Le système Kashtan-M serait notamment remplacé par le "Redut" qui serait une nouvelle version navale légère du système sol-air S-400. Les 12 missiles 9M96 du système "Redut" auraient une portée maxi de 40 km. Ils sont réputés très rapides et manoeuvrants.

- Projet 20382/20383 "Tigr" : versions export du Projet 20380. Rosoboronexport propose des aménagements selon les besoins des clients pour la motorisation, les équipements et armements grâce à la flexibilité du concept du "Projet 20382/20383" et à sa conception modulaire. Le prix de base du Tigr export serait d’environ 120 à 150 M US$.

- Projet 20385 Gremyashchy : nouvelle configuration de la marine russe à partir du 7ème bâtiment. Le tonnage est porté à 2200 tonnes et l’armement comprend un système surface-air Redut "renforcé" (16 missiles au lieu de 12) ainsi qu’un nouveau système "Kaliber-NK" à 8 silos verticaux pour missiles anti-navires SS-N-27. Ce lanceur permettrait également d’embarquer des variantes de frappe terrestre. La série pourrait comprendre 10 corvettes (dont 1 ou 2 déjà mises sur cales en 2012) mais le prix unitaire de cette version est jugé (trop) élevé à 350-450 M US$. Le Gremyashchy pourrait donc rester le seul et unique exemplaire du Projet 20385.

Projet 20382

Projet 20380 Projet 20380 mod Projet 20385 mod
DIMENSIONS
Longueur 111,6 m 111,6 m 105 m
Largeur 14 m 14 m 13 m
Tirant d’eau 3,7 m 3,7 m n.c.
MASSES
déplacement 1 900 t 1 900 t 2 200 t
PERFORMANCES
vitesse maxi 26 noeuds 26 noeuds n.c.
distance franchissable 4000 miles à 14 noeuds 4000 miles à 14 noeuds n.c.
autonomie 15 jours 15 jours n.c.
MOTORISATION
type 4 diesels 16D49 4 diesels 16D49 n.c.
puissance 23 664 ch 23 664 ch n.c.
ARMEMENTS
canon 1 x A190 de 100mm 1 x A190 1 x A190
mitrailleuses 2 x 14,5mm 2 x 14,5mm 2 x 14,5mm
surface surface 2x4 SS-N-25 2x4 SS-N-25 1 système Kaliber-NK (8xSS-N-27)
surface air 1 x CADS-N-1 Kashtan-M 1 x Redut (12 missiles 9M96) 1 x Redut (16 missiles 9M96)
2 x AK-630M multitubes de 30 mm 2 x AK-630M 2 x AK-630M
lance-torpilles 1 x SS-N-29 (6 missiles torpilles) 1 x SS-N-29 1 x SS-N-29
2x4 Paket-NK 2x4 Paket-NK 2x4 Paket-NK
hélicoptère 1 x Ka-27 1 x Ka-27 1 x Ka-27
EQUIPEMENTS
Sonars Zarya ME-02 (proue) Zarya ME-02 (proue) n.c.
Vinyetka-EM (remorqué) Vinyetka-EM (remorqué) n.c.
Radars Furke-E (3D multifonctions) Furke-E (3D multifonctions) n.c.
Monument (veille surface) Monument (veille surface) n.c.
2 x MR-231 (navigation) 2 x MR-231 (navigation) n.c.
Optronique 2 x MTK-201M (TV/IR/laser) 2 MTK-201M (TV/IR/laser) n.c.
Guerre électronique Pribor TK-25 (détecteur/brouilleur) Pribor TK-25 (détecteur/brouilleur) n.c.
4PK10 (lance-leurres) 4PK10 (lance-leurres) n.c.

Le Projet 20380/20385 dans la marine russe

Nom Mise sur cale Lancement En service Commentaires
530 Steregushchiy 2001 2006 2008 Projet 20380. Mis sur cale en décembre 2001 au chantier Severnaya Verf de Saint-Petersbourg et lancé en mai 2006. Livré à la Flotte de la Baltique le 14 novembre 2007 avant d’entrer officiellement en service le 28 février 2008
531 Soobrazitelny 2003 2010 2011 Projet 20380 modifié. Lancé le 31 mars 2010 par Severnaya Verf. Entré en service le 14 octobre 2011 dans la Flotte de la Baltique. Endommagé en septembre 2012 par un incendie. Réparé et remis en service en mai 2013.
532 Boiky 2005 2012 2013 Projet 20380 modifié. Lancé le 16 mars 2012 par par Severnaya Verf. A débuté ses essais d’acceptation en mars 2013 avant d’entrer en service en mai 2013 dans la Flotte de la Baltique.
Sovershenny 2006 2012 2014 ? Projet 20380 modifié. Mis sur cale en 2006 par le chantier naval de Komsomolsk. Destiné à la Flotte du Pacifique.
Stoykiy 2006 2012 2013 Projet 20380 modifié. Mise sur cale le 10 novembre 2006 par Severnaya Verf. Lancé le 30 mai 2012 en vue d’une entrée en service en novembre 2013. Destiné à la Flotte de la Baltique.
Provorny 2011 2014 2015 Projet 20380 modifié. Mise sur cale le 26 mai 2011 par Severnaya Verf. Pourrait être achevé pour l’export au lieu de la marine russe ?
Gremyashchy 2012 2014 2015 Projet 20385. Mise sur cale le 1er février 2012 par Severnaya Verf. Destiné à la Flotte de la Baltique ?
Gromky 2012 2015 2015 ou 2016 Projet 20380 modifié ou 20385 ? Mise sur cale le 20 février 2012 au chantier naval de Komsomolsk. Destiné à la flotte du Pacifique.

Le Projet 20380 dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie 1 Projet 20380 2008
2+3* Projet 20380 modifié 2011-15 Voir détails ci-dessus
2* Projet 20385 2015-16 Voir détails ci-dessus. Il est possible que le second Projet 20385 soit plutôt un Projet 20380 modifié pour des raisons de coût.
Algérie 2* Projet 20382 n.c. 2 commandés en juin 2011 mais pas encore mis sur cales (retard ou abandon ?).

* en commande

Article

> Mise à jour : juin 2013
> Date de publication : décembre 2006
> Auteur : redstars.


Lancement de la corvette Steregushchiy, tête de série du Projet 20380 (photo : Kommersant).


Maquette du Projet 20380.


Aperçu de la plateforme hélicoptère et du hangar pour Ka-27 sur une maquette du Projet 20380.


Maquette du Projet 20380 présentée à Euronaval 2006 (photo : redstars).


Corvette du type Projet 20380 en cours de construction.


Steregushchiy (photo : Almaz)


Le Steregushchiy lors de ses essais à le mer en 2007 (photo : Almaz)


Le Boiky lors de son lancement le 30 mai 2012.


Le Boiky vu de face lors de son lancement le 30 mai 2012.


Le Boiky à flot en mai 2012.


Vue de la plage avant du Soobrazitelny avec le système surface-air Redut et le canon de 100 mm.


Le Boiky à la mer en janvier 2013.


Boiky