Su-34

Historique

Le Su-34 (code OTAN : Fullback) est un avion multirole d’attaque à long rayon d’action basé sur la cellule du Su-27UB Flanker. Il est destiné à remplacer principalement les avions d’attaque Su-24 des forces aériennes russes, voire les bombardiers Tu-16 et Tu-22M et partiellement les avions de soutien aérien rapproché Su-25. Ses missions prioritaires sont donc l’attaque et la pénétration mais il est tout à fait capable de mener des combats aériens à l’image des F-15E américains.

Le développement du Su-34 a été officiellement lancé en 1986. Les 8 prototypes et cellules d’essais du Su-34 ont porté tout au long du développement de l’appareil diverses désignations dont celles de T10V, Su-34, Su-27IB ou Su-32MF et Su-32FN. Le tout premier prototype du Su-34 (T10V-1) a effectué son premier vol en avril 1990 suivi du premier Su-34 de pré production en décembre 1994. Mais le programme a été victime de lenteurs en raison d’un sous financement durant les années 1990-2000. Les forces aériennes russes n’ont pris possession de leurs deux premiers Su-34 de série, livrés par l’usine NAPO de Novossibirsk (le constructeur du Su-24), qu’en décembre 2006 tandis que les essais étatiques se sont achevés en septembre 2011. L’appareil a d’ailleurs du être modernisé plusieurs fois durant son développement et ses essais.

Les modifications apportées sur le Su-34 par rapport au Su-27, avec lequel il partage son allure générale, sont les suivantes :
- architecture : plans canards, nez complètement redessiné et "aplati", cockpit 2 places côte à côte blindé (en titane), échelle d’accès intégrée ; perche de ravitaillement en vol escamotable ;
- masse maxi au décollage augmentée (train d’atterrissage et cellule renforcés), capacité en carburant augmentée (12,1 tonnes) ;
- cockpit : écrans multifonctions, nouvelle avionique complètement intégrée, viseurs de casque pour le pilote et le copilote ;
- nouveau radar multimodes B004 en bande X avec modes air-sol très développés (détection d’un gros navire de surface à 200-250 km, cartographie et suivi de terrain...) ainsi que des modes air-air (détection d’un chasseur à 90 km) ;
- radar de queue dans le cône arrière situé entre les deux réacteurs ;
- optronique frontale avec voies IR et TV + télémétrie laser ;
- nouveaux armements air-air et air-surface sur 12 points d’emport (8 tonnes) : cf. détails dans le tableau en bas de page ;
- nouvelle suite d’autoprotection : détecteurs d’alerte radar et missiles, brouilleurs (pods L175V ou L265 en bouts d’ailes) et lance-leurres ;
- nouveaux moteurs AL-31F-M1 modernisés de 13,5 tonnes de poussée unitaire (depuis fin 2010, les Su-34 précédents disposant d’AL-31F de 12,5 t). L’AL-31F-M1 fait gagner 1000 mètres de plafond au Su-34 et voit sa durée de vie portée de 1500 à 2000 heures (avec une seule maintenance intermédiaire) ;
- unité auxiliaire de puissance permettant de se passer d’un soutien au sol (depuis fin 2010) ;
- capacité d’emport de 3 réservoirs externes de carburant ainsi que d’une nacelle de ravitaillement en vol.

Pour l’anecdote, les Su-34 de série de la force aérienne russe ne disposent pas des toilettes ni du four présents sur le prototype. Ils ont juste un thermos pour les boissons chaudes !

Des versions de reconnaissance Su-27R (pour remplacer les Mig-25R et Su-24MR) et de guerre électronique Su-27IBP (pour remplacer les Su-24MP) ont été proposées par Sukhoï mais n’ont pas été retenues pour le moment.

La montée en puissance de la production du Su-34 est lente pour des raisons de financement (désormais résolues par des contrats de long terme) et d’industrialisation. Un premier contrat pour 18 Su-34 de série aurait été signé en 2005 mais seuls 5 appareils (n°01 à 05) furent livrés à Lipetsk en 2006-09 pour essais. Un second contrat pour 32 Su-34 de série modifiés a été signé en décembre 2008 pour un montant de 33,6 Mds de roubles (790 M€ au cours de juin 2012). Les livraisons sont prévues en 2010-13. 4 ont été livrés à Lipetsk en décembre 2010 (n°06 à 09) et 6 à la 7000ème base aérienne de Voronezh en décembre 2010 (n°01 à 05 + 10) puis 10 en décembre 2012 (n°11 et 12 + 20 à 27) et 1 en mai 2013. Les appareils de Lipetsk doivent en outre être transférés à Voronezh (sauf peut-être les 5 premiers). Un troisième contrat a été signé en mars 2012 pour 92 Su-34 livrables d’ici 2020 pour un montant de 140 Mds de roubles (3,31 Mds €). Ce qui permettra d’équiper un total de 5 régiments.

Le prix unitaire du Su-34 varie de 1,05 Mds de roubles (24,8 M€) à 1,521 Mds de roubles (35,93 M€) selon les contrats de 2008 et 2012.

Versions

- Su-27IB : première désignation du Su-34.

- Su-34 : désignation de la version de série destinée aux forces aériennes russes. L’OTAN lui a attribué le code "Fullback" tandis que les russes l’appellent "Platypus".

Schéma du Su-34 Fullback.

- Su-32 : désignation générique à priori retenue par Sukhoï pour les appareils destinés à l’export. Fin 2006, Sukhoï estimait que son autorisation d’exportation serait envisageable d’ici 3 à 4 ans.

- Su-32FN : appareil de pré série (T10V-4) ayant effectué son premier vol en décembre 1994 avant d’être présenté au salon du Bourget sous la désignation Su-32FN. Il s’agit d’une version d’attaque navale qui n’a pas connu de suite à ce jour. L’idée était de l’équiper du système "Sea Dragon" avec un radar de recherche maritime, des bouées acoustiques (72 dans un lanceur ventral), un détecteur d’anomalies magnétiques MAD (à la place du radar de queue arrière du Su-34), ainsi que des missiles anti-navires et torpilles.

- Su-32MF : désignation apparue en 1999 pour la version export (MultiFonction) du Su-32FN.

Su-34 Fullback
DIMENSIONS
Longueur 23,34 m
Hauteur 6,09 m
Envergure 14,7 m
MASSES
à vide n.c.
normale au décollage* 38,24 t
maxi au décollage 45 t
charge militaire 8 t
carburant 12,1 t
PERFORMANCES
vitesse maxi (haut) 1 900 km/h
vitesse maxi (bas) 1 400 km/h
plafond 15 000 m
RA maxi (haut) 3 000 km
RA maxi (bas)** 1 750 km
RA maxi (avec réservoirs externes) 4 000 km
RA maxi (avec ravitaillements) 14 000 km
Distance mini de décollage 750 m
Distance mini d’atterrissage 1000 m
Facteurs de charge +7,5 G
MOTORISATION
nombre 2 réacteurs
type AL-31F-M1
poussée unitaire 13,5 t
ARMEMENTS
canon GSh-301 de 30mm (150 coups)
air air R-27R1/ER1, R-27T1/ET1, R-73, R-77
air-sol non guidé bombes et roquettes
air-surface guidé missiles Kh-59ME, Kh-31A (anti-navire), Kh-31P (anti-radar) et Kh-29T/L (TV / laser) + bombes KAB-500KR/L et KAB-1500KR/L (TV / laser)

** avec 3 réservoirs externes de carburant, 6 bombes FAB-500, 2 missiles air-air R-77 et 2 R-73.

Le Su-34 dans le monde

Pays Nombre Commentaires
Russie 26+103* 5 Su-34 livrés en 2006-09 (Lipetsk) + 32 commandés en décembre 2008 (livrables en 2010-13) + 92 en mars 2012 (livrables d’ici 2020). Livraisons connues (outre les 5 premiers de Lipetsk) : 4 en décembre 2010 (Lipetsk), 6 en décembre 2011 (7000ème Base aérienne de Voronezh-Baltimor), 10 en décembre 2012 (livrés en 2 lots de 5 : un premier directement à Voronezh le 25 décembre 2012 et un second le 29 décembre 2012 avant transfert à Voronezh le 25 janvier 2013 seulement), 1 en mai 2013. Au total, 12 sont attendus en 2013. La force aérienne russe espère disposer de 70 Su-34 en service dès 2015.

A l’export, le seul prospect connu du Su-34 serait le Vietnam pour remplacer ses Su-22. A noter aussi que la Russie a refusé d’exporter le Su-34 en Chine.

Le Su-34 au combat

- Géorgie 2008 : au moins un Su-34 aurait participé aux opérations aériennes en Géorgie en août 2008 ; probablement dans des missions de reconnaissance et/ou guerre électronique.

Article

> Mise à jour : juin 2013
> Date de publication : janvier 2007
> Auteur : redstars.


Su-34 Fullback (photo : Sukhoï).


Un Su-34 Fullback armé de missiles air air et missiles factices.


Le Su-34 est un avion d’attaque amené à voler à basse alltitude pour pénétrer les défense anti-aériennes ennemies.


Le prototype du Su-32FN présenté au salon du Bourget.


Vue arrière du Su-32FN, un prototype d’attaque navale du Su-34.


Un Su-34 effectue une passe de tir à la roquette.


2 des 4 Su-34 de série livrés à Lipetsk en décembre 2010


Su-34 à Lipetsk en décembre 2010.


Su-34 de pré série


L’un des 5 Su-34 livrés le 25 décembre 2012 dans la nouvelle livrée de la force aérienne russe (photo : Sukhoï).


Su-34 de la force aérienne russe en décembre 2012 (photo : Sukhoi).


2 des 5 Su-34 du 2ème lot de décembre 2012 en cours de transfert à Voronezh en janvier 2013 (photo : RIA Novosti).