Accueil du site > Mer > Articles > Quand la Marine Russe échange avec la Royal Navy...

Quand la Marine Russe échange avec la Royal Navy...

Le "HMS Nottingham" a été tout spécialement désigné pour être le premier navire de la Royal Navy a entraîner la Marine Russe.

Alors qu’il était en opérations près de la Sicile début février, le Nottingham a rencontré son ancien adversaire, le croiseur lance missiles Moskva, "à l’ombre du mont Etna". Les deux navires sont des vétérans de la Guerre froide mais par une alliance historique, la Marine de la Fédération de Russie collabore maintenant avec l’OTAN contre la nouvelle menace du terrorisme.

Le "HMS Nottingham" est actuellement détaché auprès du NATO’s Mediterranean Task Group pour l’opération Active Endeavour (initiée le lendemain du 11 septembre 2001 en réponse aux attentats. Des navires, avions et unités basées à terre de l’OTAN surveille le trafic maritime en Méditerranée pour empêcher et contrer le terrorisme mais également les activités illégales comme le trafic d’êtres humains, d’armes et de substances radioactives. 98% des importations et exportations britanniques voyagent par voie maritime et 30% du commerce mondialpasse par la Mer Méditerranée. L’opération Active Endeavour a permis de surveiller 75 000 navires et, conformément aux lois maritimes, d’en contrôler 100 depuis le 12 septembre 2001.

Sur invitation de l’OTAN, la Fédération Russe a accepté de rejoindre l’opération. Des marins et marines russes ont été entraînés à bord du "HMS Nottingham" pendant que des hommes du "Nottingham" ont constitué une équipe de formateurs qui, dans un esprit de "Glasnost", ont embarqué à bord du Moskva.

La Royal Navy a fait une démonstration des techniques d’abordage d’un navire à la mer de façon professionnelle ; un tâche généralement difficile. Après quoi les russes ont mis en pratique ces techniques en abordant et fouillant la frégate espagnole "Navarra" sous la surveillance attentive du "Nottingham".

Le lieutenant Peter Barfoot, Officier responsable des abordages sur le "Nottingham commented" a fait le commentaire suivant :

"Le HMS Nottingham est actuellement le seul navire du NATO Mediterranean Task Group avec une expérience opérationnelle de ce type. J’ai été très impressionné par la réponse des russes à notre entraînement ; ils se sont appliqués à mettre en oeuvre tout ce que nous leur avions appris. Ils ont désormais toutes les bases nécessaires pour cette tâche et acquéreront de bonnes compétences avec l’expérience."

Le Capitaine Both, en charge de l’intégration de la marine Russe à Active Endeavour a ajouté :

"C’est la rencontre de deux cultures maritimes qui représente pour nous un défi intéressant ; en particulier en terme de compatibilité de nos systèmes et procédures opérationnelles. Nous nous entraînons ensemble pour s’assurer un maximum de coopération et d’efficacité pour l’opération Active Endeavour."

A la fin d’une semaine d’entraînement intensive et productive, les marins russes se sont alignés sur le pont du Moskva et ont salué le passage à toute vitesse du "HMS Nottingham". Ce fut une fin parfaite pour marquer le passage à une nouvelle ère des relations Est-Ouest.

Article

> Mise à jour : janvier 2007
> Date de publication : janvier 2007
> Initialement publié par le MoD britannique en février 2006.
> Crédits photos : MoD / Gary Davies.


Le croiseur russe Moskva suivi par le "HMS Nottingham" et la frégate espagnole "Navarra".


Des marins de l’équipe d’abordage du "HMS Nottingham" font une démonstration de leurs techniques de fouille devant des officiers russes.


Le croiseur russe Moskva.


Un marin russe à bord du croiseur russe Moskva à Messina en Sicile.


Des marines russes abordent la frégate espagnole Navarra.


Un Seahawk du Navarra en vol au dessus du pont du Moskva.


Le Commandant du HMS Nottingham, Commander Simon Ward, salut au croiseur russe Moskva.


Le HMS Nottingham s’éloigne du croiseur russe Moskva après des exercices conjoints en Mer Ioniènne.