BTR-90

Historique

Le véhicule blindé 8x8 de transport de troupes russe BTR-90 aurait du remplacer le BTR-80 dans l’armée russe et sur les chaines de production d’Arzamas (filiale de GAZ). Mais son développement a été très long depuis l’achèvement d’un premier prototype en 1994 en raison du changement de contexte géostratégique, d’un sous-financement et de problèmes techniques. Le lancement de la production en série, régulièrement annoncé entre 2007 et 2011, n’aura finalement jamais lieu car l’armée russe a annoncé en 2010 que le BTR-90 ne correspondait plus à ses besoins... La décision d’abandonner le programme a été confirmée en 2011. Un programme de développement d’un véhicule entièrement nouveau, le "Boomerang", a été lancé à la place pour l’horizon 2015-16. Les BTR-80, et leurs versions modernisées BTR-82, restent donc en production pour l’armée russe et l’export d’ici là.

Plus lourd que le BTR-80 (20,9 tonnes contre 13,6), le BTR-90 est aussi plus volumineux, mieux protégé et dispose de la tourelle de 30mm du véhicule de combat d’infanterie russe BMP-2. Elle comprend aussi une mitrailleuse de 7,62mm coaxiale et un lance-missiles anti-chars AT-5 (4 km de portée). Un lance-grenade AG-17 de 30mm peut aussi être monté. Le BTR-90 aurait pu être décliné en plusieurs versions : PC, ambulance, dépanneur, support d’armements, etc. De plus, un prototype équipé de la puissante tourelle du BMP-3 (canons de 30 et 100mm avec capacité de tir de missiles anti-charsguidés laser) a été présenté en 2001.

La caisse en acier du BTR-90 est en "V" (contrairement au BTR-80) renforçant sa protection anti-mines. Elle résisterait aussi au minimum aux projectiles de 14,5mm sur l’avant du véhicule. En option, des systèmes de protection active (système Arena) et des blindages réactifs sont proposés. Le moteur diesel de 510 chevaux (situé à l’arrière) permet d’atteindre 100 km/h sur route. Le BTR-90 est totalement amphibie et peut se déplacer à 9 km/h dans l’eau. Son autonomie est de 800 km. L’équipage se compose d’un conducteur (à l’avant gauche), d’un tireur et d’un chef de véhicule. 7 fantassins peuvent être embarqués dans le compartiment arrière et à la place avant droite. Ils peuvent utiliser leurs armes grâce à des trappes de tir de côté. Comme sur le BTR-80, ils doivent débarquer par les ouvertures de toit ou de côté (en raison de la localisation du moteur), un handicap majeur face au feu ennemi. La présence de trappes de côté pourrait également faciliter la destruction du véhicule en cas d’attaque par IED.

Versions

- BTR-90 : version de base du BTR-90. Un système de climatisation est disponible en option ainsi que des protections passives (blindages), réactives et actives (système Arena).

- BTR-90 avec tourelle de 100mm : une version du BTR-90 équipée de la tourelle du véhicule de combat d’infanterie BMP-3 a été présentée en 2001. Elle comprend un canon de 100mm (capable de tirer des missiles anti-chars guidés laser), un canon de 30mm et une mitrailleuse de 7,62mm.

Schéma du BTR-90

BTR-90
DIMENSIONS
Equipage 3 + 7
Poids en ordre de combat 20,92 t
Ratio poids/puissance 24,4 ch/t
Longueur 7,14 m
Largeur 3,23 m
Hauteur 2,65 m
PERFORMANCES
Vitesse maxi 100 km/h
Vitesse maxi amphibie 9 km/h
Rayon d’action 800 km
Elevation du canon n.c.
FRANCHISSEMENT
Tranchée n.c.
Obstacle vertical n.c.
Pente n.c.
Dévers n.c.
ARMEMENT
1 canon 2A42 de 30mm (500 munitions)
1 mitrailleuse coaxiale PKTM de 7.62 mm (2000 munitions)
1 lance-grenades AG-17 de 30mm (400 munitions)
1 lance-missiles anti-chars 9K113M Konkurs-M / AT-5 (4 missiles embarqués)
MOTORISATION
1 moteur diesel de 510 chevaux

Le BTR-90 dans le monde

Pays Nombre Commentaires
Russie 0 programme abandonné en 2010

ll est peu probable que le BTR-90 soit un jour exporté étant donné son abandon par les propres forces russes.

Article

> Mise à jour : novembre 2011
> Date de publication : juin 2007
> Auteur : redstars.


BTR-90 (photo : Rosoboronexport)


Le BTR-90 est un 8x8 qui dispose d’une bonne mobilité.


Démonstration des capacités de franchissement du BTR-90


Un BTR-90 dans la boue.


Vue arrière de la caisse du BTR-90. L’équipage ne dispose pas de trappes de sortie sur l’arrière car c’est l’emplacement du moteur.


BTR-90


Prototype du BTR-90 équipé de la tourelle du BMP-3.


Autre vue du BTR-90 équipé de la tourelle du BMP-3. On distingue bien les trappes de côté pour les fantassins.