Accueil du site > Air & Espace > Articles > La présence russe au salon du Bourget 2007

La présence russe au salon du Bourget 2007

La Salon aéronautique du Bourget 2007 a fermé ses portes le 24 juin dernier. Ce fut l’occasion de rencontrer, parmi les 2 000 sociétés présentes en provenance de 42 pays, une cinquantaine d’entreprises et centres de recherches russes. Ils ont présenté lors du salon pas moins de 374 produits. Certes la plupart ne sont que des maquettes mais la seule démonstration en vol du Mig-29OVT est à couper le souffle ! Il faut savoir que l’ensemble des visiteurs professionnels ne s’arrête que pour les démonstrations en vol de trois appareils lors du salon : le Rafale, l’A380 et le Mig-29OVT. Ce dernier a en effet réalisé les figures les plus époustouflantes grâce à ses réacteurs à tuyères vectorielles. L’équipe technique de RSK Mig n’a d’ailleurs pas ménagé ses efforts pour qu’il assure sa présentation quotidienne. Ils ont en effet dû changer un moteur en une nuit suite à un léger ennui mécanique. RSK Mig a préféré changer le moteur plutôt que de prendre le moindre risque lors du salon.

Parmi les firmes russes les plus connues, on a pu noter la présence de RSK Mig, Sukhoï, Irkut, Rosoboronexport, Almaz-Anteï, Rostvertol, Kazan, Oulan-Oude, etc.

L’ensemble de la gamme d’armements russes était ainsi représentée : des chasseurs Mig-29SMT, Su-35 et Yak-130 aux systèmes de défense antiaérienne S-300, Tunguska et Tor-M1 en passant par les hélicoptères Mi-28N, Mi-17 ou ANSAT et les amphibies Be-200 voire le gigantesque Be-2500 qui n’existe que sur le papier ! Sans parler des avions civils comme le Superjet-100 qui ne sont pas concernés par cet article. Les quelques photos de ce reportage vous permettront de découvrir une partie des matériels présentés. On regrette toutefois l’absence d’un Su-30 que Sukhoï n’a soi-disant pas amené pour des raisons financières. Mais le bruit court que les menaces de saisies de la part de la justice suisse ont fait peur à Sukhoï une nouvelle fois... Dommage pour nous !

Le salon aéronautique du Bourget a été l’occasion, comme toujours, d’annonces de partenariats, de commandes ou de présentations de nouveaux produits.

Du côté russe, Irkut a annoncé, par l’intermédiaire de son président Oleg Demtchenko, avoir reçu des commandes pour plus de 150 avions d’entraînement et de combat Yak-130 dont 16 pour l’Algérie (6 seront livrés en 2008 et 10 en 2009) et 60 pour la Russie. Les commandes, annoncées comme fermes, pour les 82 appareils restants ne sont pas encore connues. Il pourrait s’agir de commandes supplémentaires de l’Algérie et de la Russie (sachant que les besoins des VVS portent sur 300 unités à terme) mais cela n’est pas confirmé. Le chiffre est en tout cas important et confirme le succès que le Yak-130 est sur le point de connaître... au détriment du Mig-AT dont plus personne ne parle !

Le directeur général du Centre d’ingénierie de la société aéronautique russe RSK Mig, Vladimir Barkovksi, a annoncé que RSK Mig travaille au développement de "gros avions sans pilote". Il a affimé que "OKB Mikoyan crée des drones depuis près de 50 ans. Cette expérience nous permet d’affirmer que nous sommes prêts à développer des appareils sans pilote de dimensions non négligeables. Nous menons ce travail en coopération avec des constructeurs étrangers". Il a précisé qu’il s’agit d’appareils sans pilote à vocation spéciale et que de plus amples détails seront révélés lors du salon MAKS 2007... RSK MiG a également annoncé que les perspectives export de ses chasseurs Mig-29M/M2, Mig-29K/KUB et Mig-35 sont d’environ 250 à 300 exemplaires d’ici 2020 soit 10 à 12 Mds US$. De plus, Mig estime que la modernisation des Mig-29 existants lui rapportera entre 7 et 8 Mds US$ sur la même période.

Le président de Rosoboronexport, Sergueï Tchemezov, a quant à lui estimé que les projets conjoints dans le domaine de la défense développés par la Russie et des sociétés européennes se montent à environ 100 millions de dollars par an. Ce montant se subdiviserait à parts égales entre importations et d’exportations. Il a expliqué que "d’une manière générale, nous [la Russie] importons des ensembles pour nos matériels, par exemple, des capteurs infrarouge, l’avionique et d’autres éléments". Les exportations russes concernent essentiellement des projets de R&D. Tchemezov a évoqué tout particulièrement la coopération avec des sociétés comme le français Thales ou l’italien Finmeccanica avec lesquels il existe des "contacts étroits". Finmeccanica a d’ailleurs signé lors du salon un important contrat avec le russe Sukhoi Civil Aviation.

Vivement le prochain salon qui nous permettra sans doute de découvrir de nouveaux appareils comme le Su-35 qui devrait déjà faire sa première apparition cet été à MAKS 2007...

Article

> Mise à jour : juillet 2007
> Date de publication : juillet 2007
> Auteur : redstars.
> Photos : redstars sauf Mig-29 en vol de RIA Novosti.


Le Mig-29OVT en présentation statique avant sa démonstration en vol quotidienne (photo : redstars).


Le Mig-29OVT était la star du salon avec les Rafale et A380 ! (photo : redstars)


Le stand de Rosoboronexport (photo : redstars)


Le stand de RSK Mig (photo : redstars)


L’An-70 de l’ukrainien Antonov (photo : redstars)


Système de défense sol-air Buk-M1 (photo : redstars)


Maquette du Su-35 devant le stand où Sukhoï présentait le simulateur de vol associé (photo : redstars)


Be-2500 (photo : redstars)


Présentation en vol du Mig-29OVT (photo : RIA Novosti)