Accueil du site > Mer > Fiches > Projet 971 Akula

Projet 971 Akula

Historique

Le projet 971 Akula ("Schuka-B") est un type de sous-marin nucléaire d’attaque étudié dès 1976 pour succéder aux Victor III (projet 671RTM). Ses technologies et performances sont similaires à celles des Sierra (projet 945) mais à un coût inférieur grâce à une double coque en acier (et non en titane très coûteux comme les Sierra) lui permettant de plonger à 600 mètres de profondeur.

On distingue plusieurs versions successives sans cesse améliorées (notamment en terme de discrétion acoustique) de l’Akula : Akula I (projet 971), Akula I modernisé (projet 971M) et Akula II (projet 971U). Ils sont réputés très silencieux (on les compara parfois aux premières unités de la classe "Los Angeles" américaine) et ont été construits à partir de 1984 par deux chantiers navals russes à Komsomolsk-sur-Amour (Amur) et Severodvinsk (Sevmash).

L’équipage d’un Akula comprend 62 à 63 hommes dont 31 officiers. La coque est divisée en 7 tranches. La propulsion est montée en agrégats sur double amortisseurs pour renforcer la discrétion acoustique (les bruits rayonnés sont de 12 à 15 décibels inférieurs à ceux d’un Victor III). Le réacteur nucléaire à eau pressurisé de 47 600 cv alimente une hélice à 7 pales. Deux moteurs diesel peuvent prendre le relais en cas d’urgence.

Le carénage au-dessus du safran abrite une antenne remorquée à très basse fréquence "Skat 3". Les autres équipements comprennent notamment des systèmes de communication par satellite "Perl Spring", un sonar actif/passif à basse fréquence "Shark Gill", un sonar passif à basse fréquence "Mouse Roar", un radar de veille surface "Snoop Pair" ainsi que des équipements de guerre électronique.

L’armement de l’Akula lui permet d’engager des cibles sous-marines, navales et terrestres. Il comprend 40 armes dont des torpilles de 533 et 650mm ainsi que des missiles anti sous-marins SS-N-15 (40 km de portée) et SS-N-16 (37 à 100 km de portée selon la torpille embarquée) et des missiles de croisière SS-N-21 (3 000 km de portée). Les torpilles embarquées peuvent être des types Test-74, 53-65K, Ugst ainsi que la fameuse torpille-missile Shkval. Un système surface-air SA-N-8 à 8 missiles implantés dans le massif complète le tout pour l’auto-protection du sous-marin en surface. Lors de leurs prochaines refontes, les Akula devraient en outre recevoir une capacité de tir de missiles de croisière "Kaliber" (probablement le 3M14E Klub-S de 500 km de portée).

Sept Akula I ont été mis en service entre 1985 et 1989 au sein de la marine russe suivis de 5 Akula I améliorés entre 1992 et 1995 (un autre a été loué à l’Inde et un autre n’a pas été achevé) et de deux Akula II en 1996 et 2001 (deux autres sont restés non achevés). Aujourd’hui, seuls 9 à 11 Akula resteraient en service en Russie (2 à 4 Akula I, 5 Akula I améliorés et 2 Akula II). Ceux portant des noms de félins sont basés dans le Pacifique et ceux portant des noms poissons appartiennent à la Flotte du Nord.

Le tout dernier SNA de type Akula I, le Nerpa, est entré en service dans la marine russe en décembre 2009 avant d’être loué à l’Inde pour une durée de 10 ans. Ses premiers essais en mer en novembre 2008 avaient été endeuillés par la mort de 20 militaires et civils en raison d’une erreur humaine ayant entrainé le déclenchement intempestif du système d’extinction d’incendie au gaz halon.

La Russie aurait lancé un programme de modernisation de ses Akula en 2012/2013, à commencer par les K-328 Léopard et K-461 Volk de la Flotte du Nord. La durée de travaux est estimée à 2 ans par sous-marin. Le périmètre exact n’est pas connu mais serait assez large : turbines, armements (intégration de missiles de croisière Kaliber-PL notamment), discrétion... A terme, les 6 Akula de la Flotte du Nord devraient être modernisés. Ceux de la Flotte du Pacifique suivraient probablement.

Schéma du Projet 971 Akula

Versions

- Projet 971 Akula I : première version construite à 7 exemplaires.

- Projet 971M Akula I : version modernisée à partir de la huitième unité avec une discrétion acoustique renforcée et 6 tubes lance-torpilles de 533mm supplémentaires. 5 exemplaires ont été mis en service au sein de la marine russe et 1 loué à l’Inde. Un dernier est resté inachevé.

- Projet 971U Akula II : version allongée et améliorée des Akula I. Deux unités sont en service dans la marine russe tandis que deux autres restent inachevées (voir détails ci-après).

Projet 971 Akula I Projet 971U Akula II
DIMENSIONS
Longueur 110,6 m 114 m
Largeur 13,6 m 14m
Tirant d’eau 10,4 m 10,4 m
MASSES
déplacement (surface) 7 500 t 7 900 t
déplacement (plongée) 9 100 t 9 500 t
PERFORMANCES
vitesse maxi (surface) 18 noeuds 18 noeuds
vitesse maxi (plongée) 28 noeuds 28 noeuds
profondeur maxi 600 m 600 m
distance franchissable illimitée (nucléaire) illimitée (nucléaire)
autonomie en vivres 80 jours 100 jours
MOTORISATION
type réacteur nucléaire OK-650 réacteur nucléaire OK-650
puissance 47 600 ch 47 600 ch
ARMEMENTS
torpilles 4 tubes de 650mm et 4 tubes de 533mm (40 torpilles et/ou missiles SS-N-15/16/21) 4 tubes de 650mm et 10 tubes de 533mm (40 torpilles et/ou missiles SS-N-15/16/21)
surface-air 1 système SA-N-5 (18 missiles) 1 système SA-N-5 (18 missiles)

L’Akula dans la Marine russe

Type Nom Mise sur cale Lancement En service Retrait Flotte* Commentaires
Projet 971 K284 Akula 1982 1984 1985 1995 PA démantelé ?
Projet 971 K480 Bars 1982 1988 1988 2002 NO démantelé en 2009-10
Projet 971 K322 Kashalot 1986 1987 1988  ? PA En réserve selon certaines sources.
Projet 971 K263 Delphin 1981 1984 1985  ? PA désarmé selon certaines sources
Projet 971 K391 Bratsk (ex-Kit) 1984 1985 1989  ? PA désarmé récemment selon certaines sources
Projet 971 K317 Pantera 1986 1990 1990 - NOR Est réputé pour avoir réussi à suivre un SNLE américain durant près de 150 heures d’affilée. En IPER en 2001-02 et refonte et modernisation en 2005-06 lorsqu’il est endommagé par un incendie en novembre 2006. Réparé en 2007 avant retour en service en janvier 2008.
Projet 971 K331 Magadan (ex-Narval) 1984 1986 1990 - PA
Projet 971M K461 Volk 1986 1991 1992 - NO Doit être modernisé prochainement selon le même schéma que le Leopard.
Projet 971M K419 Kuzbass (ex-Morzh) 1988 1992 1992 - PA En IPER depuis 2009 ou 2010. Retour en service actif prévu d’ici 2014.
Projet 971M K328 Leopard 1988 1992 1993 - NO En refonte et modernisation depuis juin 2011. Devrait notamment recevoir des missiles de croisière Kaliber-PL.
Projet 971M K154 Tigr 1989 1993 1993 - NO En réparations en 1998-2002.
Projet 971M K295 Samara (ex-Drakon) 1985 1994 1995 - PA
Projet 971M K152 Nerpa 1986 2006 2009 - Inde (location) Victime d’un accident le 8 novembre 2008 lors de ses essais (20 morts). Entré en service dans la marine russe en décembre 2009 puis dans la marine indienne en avril 2012 dans le cadre d’une location longue durée (10 ans).
Projet 971M Kuban 1994 - - -  ? Etait achevé à 42% en 2002 avant abandon de sa construction.
Projet 971U K157 Vepr 1991 1994 1995 - NO
Projet 971U K335 Gepard 1992 1999 2001 - NO
Projet 971U K337 Kuguar 1993  ? 1998 -  ? Sera soit achevé pour l’Inde (selon le même schéma que le Nerpa) soit a été en partie réutilisé pour la construction du SNLE Yuriy Dolgoiruliy (Boreï).
Projet 971U K333 Rys 1993 - - - 1997 construction interrompue en 1997.

* Flotte : NO = Nord / PA = Pacifique.

L’Akula dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie 7 à 9 Akula I 1985-95 7 à 9 Akula I resteraient en service en 2012. Doivent être modernisés.
Russie 2 Akula II 1995-2001
Inde 1 Akula I 2011 Loué à la marine indienne pour 10 ans dans le cadre d’un accord signé en janvier 2004 entre les deux pays. Transféré fin 2011 et admis au service actif le 4 avril 2012 sous le nom "INS Chakra". L’Inde aurait financé sa construction à hauteur de 930 M US$ et la Russie a formé l’équipage indien durant 2 ans. Il ne dispose toutefois pas de la capacité de tir de missiles de croisière de longue portée (>300 km) pour respecter les traités internationaux en vigueur mais aurait des missiles 3M-54 Klub et/ou des missiles anti-navires Brahmos. Initialement, l’Inde envisageait de louer également un second Akula russe encore en construction en attendant le développement de ses SNA nationaux. Ce projet n’a pas encore été confirmé officiellement.

Article

> Mise à jour : juin 2013
> Date de publication : avril 2008
> Auteur : redstars.


Projet 971 Akula


Projet 971 Akula


Projet 971 Akula


Chargement d’une torpille à bord d’un Akula


Le carénage arrière en forme de goutte d’eau de l’Akula abrite l’antenne linéaire remorquée du sonar très basse fréquence


Le K317 Pantera du type Projet 971 Akula (photo : Sevmash)


Projet 971 Akula


Projet 971 Akula


Projet 971 Akula