Accueil du site > Terre > Fiches > TIGR (GAZ 2330)

TIGR (GAZ 2330)

Historique

Le Gaz-2330 "TIGR" est un nouveau véhicule tactique 4x4 polyvalent s’insérant par son poids entre le HMMWV américain (AM General) et le Sherpa Light français (Renault Trucks Défense). Son constructeur est l’usine Arzamas du groupe Military Industrial Corporation (VPK en russe) qui est une filiale de GAZ. VPK aurait bénéficié de l’expérience acquise dans le développement du 4x4 NIMR jordanien pour lancer le TIGR spécifiquement adapté aux besoins russes au début des années 2000.

Le TIGR se décline en plusieurs versions blindées ou non pouvant transporter jusqu’à 9 hommes. VPK affirme avoir développé environ 20 versions et variantes à ce jour (prototypes inclus) adaptées aux forces armées ou de sécurité intérieure. Elles partagent le même châssis qui reprend quelques uns des éléments de mobilité des véhicules blindés de transport de troupes 8x8 BTR-80 et 4x4 GAZ-3937 Vodnik. Les suspensions sont indépendantes et le moteur est soit un diesel Cummins américain Cummins (180 ou 240 hp) soit un russe YaMZ (215 hp). Le TIGR est équipé d’une transmission mécanique (5 vitesses), d’une boite de transfert (2 vitesses), d’un système automatique d’ajustement de la pression des pneus (CTIS), d’un treuil électrique (4 tonnes), d’un système automatique d’extinction d’incendie et d’un chauffage (+ climatisation en option). La vitesse maxi du TIGR est de 125 à 160 km/h sur route et jusqu’à 70 km/h en tout-terrain. Il peut opérer par des températures de -45 à +50°.

La caisse du TIGR est à 2 ou 4 portes latérales son la version. Le blindage balistique peut aller du niveau 1 à 3 OTAN selon le Stanag 4569 tandis que la protection mines va de 0,3 à 6 kg équivalent TNT sous roue (N2a OTAN) selon la version. Les caisses blindées sont en acier doublé d’un liner pare-éclat interne.

Entré en production en petite série en 2007, le TIGR serait entré en service en 2007-08 dans certaines unités du ministère de l’intérieur russe comme les OMON et les garde-frontières (en versions Gaz-233034 SPM-1 et Gaz-233036 SPM-2) puis dans certaines unités des forces armées russes y compris les forces spéciales (Gaz-233014). 500 exemplaires auraient été commandés par la Russie au total à fin 2011.

En janvier 2012, le ministère russe de la défense a toutefois annoncé avoir signé en décembre 2011 un contrat avec l’italien Iveco pour la fourniture d’une première tranche de 60 4x4 blindés légers LMV (désignés "Lynx" en Russie). Le LMV aurait été préféré au TIGR russe pour rééquiper l’armée en raison de sa meilleure protection anti-mines (N2a/2b OTAN) et de sa plus grande maturité. L’assemblage local du LMV a débuté en février 2012 dans l’usine de Voronezh dépendant du ministère de la défense et spécialisée dans la réparation des véhicules. Une cible de jusqu’à 1775 LMV est évoquée. 57 ont déjà été assemblés en 2012 et 301 autres sont prévus en 2013. La ligne d’assemblage devrait être transférée en 2013 chez KamAZ. C’est un revers sérieux pour VPK qui n’avait pas ménagé ses efforts pour améliorer le TIGR et séduire l’armée russe. La firme avait développé et proposé fin 2010 le TIGR-M surprotégé puis le TIGR-6a en 2011 (configuration 5 places + plateau arrière comme le LMV)... L’armée russe devrait donc reverser tous ses TIGR (50 à fin 2011 selon certaines sources) aux forces de sécurité intérieure quant elle touchera ses LMV. Néanmoins, elle a poursuivi ses acquisitions de versions spécialisées comme le nouveau TIGR-M MKTK REI PP de guerre électronique attendu en 2012-13... Et le nouveau ministre russe de la défense Shoïgu a demandé fin 2012 de nouveaux essais comparatifs entre le LMV, le TIGR et le Wolk qui devraient se tenir début 2013 ! Les forces de sécurité intérieure russes semblent quant à elles poursuivre leurs acquisitions de TIGR.

Le TIGR est également proposé à l’export et dispose désormais d’au moins 6 pays clients connus dont la Chine et le Kazakhstan (VPK revendique 10 pays clients). VPK affirme pouvoir produire jusqu’à 1000 exemplaires par an si besoin. Le prix unitaire du TIGR varierait de moins de 100 000 € (prix indiqué par VPK pour le marché russe face au LMV à 300 000 €) à 580 000 US$ (prix maxi indiqué par la presse brésilienne), sachant qu’il existe un grand nombre de variantes blindées ou non, d’équipements optionnels, plusieurs motorisations, etc. La version civile non blindée Gaz-233001 est quant à elle vendue 100 000 US$ en Russie.

Versions

- Gaz-2330(01) : version non blindée à 4 portes latérales proposée sur les marchés civil (particuliers et entreprises) et militaire. L’intérieur et les équipements peuvent être adaptés aux besoins du client, y compris pour des VIP. La configuration intérieure est aménageable de 4 à 7 places. Le prix de vente en version civile serait de 100 000 US$ avec pour clients "connus" le vice-premier ministre russe Rogozin (1 véhicule), le leader du parti Libéral Démocratique (1) ainsi que le producteur cinématographique Mikhalkov (4).

- Gaz-233014 : version blindée à 2 portes latérales lancée en 2004 et adoptée par les militaires russes. Ses principales missions sont la reconnaissance/surveillance, les patrouilles, l’escorte de convois et l’appui-feu léger.

- Gaz-233034 SPM-1 : version blindée à 2 portes latérales lancée en 2005-2006 et adoptée par les forces de sécurité intérieures russes. SPM signifie "véhicule spécial de police". Ses principales missions sont le contre-terrorisme et le maintien de l’ordre. Il semblerait que le SPM-1 ait désormais été remplacé par le SPM-2 dans la gamme VPK.

- KShM R-145BMA : version de commandement et de communications développée sur la base du Gaz-233034 à partir de 2007. Elle a été adoptée par les forces spéciales de l’armée russe (Spetsnaz ?). Elle serait équipée de divers moyens de communications, notamment par satellite, fournis par la société russe Tambov.

- TIGR-Abaim-Abanat : variante du Gaz-233034 équipée d’une échelle d’assaut et d’équipements spécifiques pour les unités d’assaut des forces de sécurité intérieure (type GIGN français). Lancée en 2007.

- Gaz-233036 SPM-2 : version blindée à 2 portes latérales lancée en 2006-2007 et adoptée par les forces de sécurité intérieure russes.

- TIGR SP-46 : version "command car" à caisse ouverte non blindée utilisée pour les défilés militaires. Lancée en 2008-2009.

- Gaz-233136 : version améliorée du Gaz-233036 avec moteur russe YamZ-5347-10, un système de freinage amélioré, une meilleure protection anti-mines, etc. Lancé au salon Interpolitex 2012.

- TIGR-M / Gaz-233114 : version améliorée du Gaz-233014 lancée en 2010 suite au retour d’expérience du TIGR dans les forces armées russes. Les améliorations porteraient sur l’ergonomie, les performances, la protection et la fiabilité. Le TIGR-M dispose d’un nouveau moteur YMZ-5347-10 (Euro IV) de 215 hp, de nouveaux ponts avec blocage de différentiels, d’un système de freinage renforcé et d’un nouveau frein de pente. Sa protection mines passe de 0,3 à 0,7 kg (sous roue ?). Le capot est également blindé. Le confort est aussi amélioré avec un compartiment équipage mieux isolé, un système de climatisation, un système de préchauffage moteur renforcé (16 kW au lieu de 12 kW) et un plus grand nombre de sièges (9 au lieu de 6). Le TIGR-M est bien sûr plus lourd que les versions précédentes. Le premier prototype du TIGR-M aurait été assemblé en mai 2010 et la production d’un premier lot de 34 exemplaires de pré série fin 2010 en vue d’essais puis d’une entrée en service dans l’armée russe en 2011.

- TIGR-6a : nouvelle version blindée réduite à 5 places (avec coffre arrière non protégé) dévoilée en juin 2011 pour concurrencer directement le LMV italien proposé par Iveco à l’armée russe.

- TIGR avec lance-missiles Kornet-EM : le russe KBP a présenté au salon aéronautique MAKS 2011 un nouveau système de missiles anti-chars monté sur le 4x4 blindé TIGR. Il comprend aux choix 1 ou 2 lanceurs quadruples de missiles Kornet-EM de 8 à 10 km de portée selon la charge (HE, HEAT, thermobarique...). Deux missiles peuvent être tirés simultanément sur la même cible. Le lanceur est rétractable à l’intérieur de la caisse du véhicule pour plus de discrétion lors des phases de déplacement. Il comprend également les moyens de visée (TV et IR + télémètre laser). Le tout pèse 0,8 à 1 tonnes par lanceur. Un total de 16 missiles sont embarqués. L’équipage est de 2 hommes.

- TIGR UAV Mk1 : démonstrateur de version de transport et mise en œuvre de drones de reconnaissance aérienne co-développée avec la firme russe Vega en 2011-12. Son blindage balistique est de niveau 5 russe. Elle embarque un drone "Dragonfly" (15 km de portée) et un "Swallow" (40 km) ainsi que leurs équipements de contrôle et maintenance. Elle peut opérer jusqu’à -40° C. Les applications suggérées sont le contre-terrorisme, la surveillance des frontières, des installations industrielles, des oléoducs et gazoducs, des feux de forêts, les opérations de sauvetage...

- TIGR-M MKTK REI PP : version de guerre électronique du TIGR-M dévoilée en avril 2012. Elle intégré une suite de brouillage "Leer 2". Une dizaine de ces véhicules doivent être livrés en 2012 à l’armée russe selon le constructeur MIC.

- TIGR Scout (SBRM) : "véhicule de surveillance, combat et reconnaissance" lancé au salon Engineering Technologies 2012 par l’équipementier NPO Strela sur contrat du ministère russe de l’intérieur (signé en février 2010 pour 51 M Roubles). Le SRBM est équipé de capteurs optique, thermique, radar, séismique, acoustique et électromagnétique pour pouvoir détecter des cibles terrestres, aériennes et navales jusqu’à 10 km. L’équipage de 4 hommes peut également mettre en œuvre un drone (1 heure d’autonomie). Un système d’information et de communications permet de fusionner les informations et de les transmettre. L’autonomie du système complet est de 24 heures. La protection du véhicule est assurée par son blindage (N2 OTAN), un brouilleur d’IED et un tourelleau télé-opéré de 12,7 mm.

- Autres versions : VPK a annoncé en avril 2012 qu’il envisage de développer de nouvelles versions du TIGR dont une spécifique pour les forces spéciales, une ambulance et un dépanneur.

Gaz-233001 Gaz-233034 Gaz-233036 SPM-2 Gaz-233014 TIGR-M / Gaz-233114 TIGR-6a
MASSES
en ordre de combat (t) 6,2 7,3 7,6 7,2 7,8 7,8
à vide (t) 4,7 t n.c. 6,1 6 6,6 7,1
charge utile (t) 1,5 t n.c. 1,5 t 1,2 t 1,2 0,7
DIMENSIONS
Équipage maxi 4 à 7 9 9 6 9 5
Longueur (m) 5,16 5,7 5,7 5,7 5,7 5,7
Largeur (m) 2,4 2,4 2,4 2,4 2,4 2,4
Hauteur (m) 2,15 2,3 2,3 2,3 2,3 2,25
Empattement (m) 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3
Garde au sol (m) 0,4 0,4 0,4 0,4 n.c. n.c.
Angle d’attaque (°) 34 à 50
Angle de fuite (°) 38 à 45
PERFORMANCES
Vitesse maxi sur route (km/h) 160 125-140 125 125 125 125
Autonomie (km) 900 900 900 900 1000 900
Tranchée (m) 0.5 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.
Obstacle vertical (m) 0.4 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.
Pente (%) 57,7 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.
Dévers (%) 36,4 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.
Gué (sans préparation) 1,2 m n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.
BLINDAGE
balistique (GOST R 50963-96) aucun N5 N5 N3 N3 N6
balistique (Stanag OTAN 4569) aucun N2 N2 N1 N1 N3
mines (Stanag OTAN 4569) aucun n.c. 0,3 kg 0,3 kg 0,7 kg 5-6 kg (N2a)
ARMEMENT
aucun mitrailleuse ou lance-grenades idem idem idem idem
MOTORISATION
Type Cummins Cummins Cummins Cummins YMZ-5347-10 n.c.
Puissance maxi (hp) 180 ou 235 180 ou 235 hp 205 ou 240 hp 205 ou 240 215 (300 prévu) 205

Le TIGR dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie 100 à 500 TIGR 2007-11 En production depuis 2007 "à faible cadence" pour les forces armées et de sécurité russes. Sur les 500 exemplaires qui auraient été commandés, 100 auraient déjà été livrés jusqu’à l’été 2010. Les premières unités équipées se situeraient dans la région militaire du Caucase du Nord. Suite à la commande du LMV fin 2011, l’armée devrait reverser ses 50 TIGR aux seules forces de sécurité intérieure.
Russie 10+24 TIGR-M* 2012-13 Un premier lot de 34 TIGR-M serait entré en production fin 2010 pour essais. La région militaire sud a annoncé en 2012 la livraison de 10 TIGR-M à ses unités de renseignement. Les Troupes aéroportées doivent recevoir 10 TIGR-M MKTK REI PP (version de guerre électronique) en 2013.
Russie 1 TIGR-6a* 2011 Un prototype commandé en 2011 pour essais.
Arménie  ?  ? Des TIGR ont défilé aux couleurs arméniennes lors d’une parade militaire locale le 21 septembre 2011.
Chine 110 2008-10 Les premières informations faisant état de négociations avec la Chine pour le TIGR datent de 2007 avec une cible de jusqu’à 600 exemplaires à l’époque. Il semblerait que 10 TIGR (5 véhicules complets + 5 en kits à assembler localement) aient été achetés en juillet 2008 par le chinois Beijing Yanjing Motor + 100 fin 2008 (10 complets + 90 en kits). 3 TIGR désignés localement YJ2080 "Guardian" auraient été livrés à la police de Beijing pour sécuriser les Jeux Olympiques de 2008. D’autres TIGR auraient été livrés en 2009-10 aux unités de la police et de l’armée stationnée au Xinjiang suite aux émeutes de juillet 2009. D’autres commandes seraient en cours de négociation en 2011.
Guinée n.c. 2011 Au moins 3 TIGR livrés à la Garde présidentielle en 2011.
Kazakhstan n.c. 2012 ? acquisition confirmée en 2012
RDC n.c. 2012 Un premier lot de TIGR a été commandé début décembre 2012 par la police en vue de livraisons d’ici fin 2012 tandis qu’un second est en cours de négociation.
Uruguay 3 2011 3 TIGR commandés par la Garde Nationale en avril 2011 pour 600 000 US$ et livrés en octobre 2011 avec un pare-buffle renforcé, une climatisation, des grillages pour les vitres et un système de surveillance vidéo sur 360°.

* en commande

Le TIGR intéresserait plusieurs pays à l’export dont l’Inde (2 commandés pour essais en 2008 mais sans suite), le Brésil, l’Argentine (intérêt de la Gendarmerie en 2010 pour 10-15 véhicules), l’Équateur, l’Azerbaïdjan, le Tadjikistan (1 TIGR testé en 2012) et le Nicaragua (ministère de l’intérieur). Un pays d’Amérique latine non précisé serait aussi intéressé par 36 TIGR en version anti-char Kornet-E.

A noter que le Le Brésil a testé à plusieurs reprises le TIGR dans le cadre d’un programme d’acquisition de nouveaux véhicules pour sécuriser la coupe du monde de football et les jeux olympiques organisés par le pays en 2014 et 2016. Les forces spéciales de la Police de Rio de Janeiro ont notamment reçu en prêt entre septembre 2010 et mars 2011 un GAZ-233036 pour essai. Arzamas envisagerait de monter une usine de production locale à Santa Rosa dans l’Etat du Rio Grande do Sul pour un investissement initial de 50 M US$ mais cela exigerait une cadence de production d’environ 500 TIGR par an (marché brésilien + exportation dans les pays voisins) ! Selon la presse locale, le prix du véhicule serait de 300 000 à 580 000 US$. Les concurrents du TIGR sur ce marché sont nombreux. On notera en particulier le Sherpa Light APC français (Renault Trucks Défense) et le Maverick sud-africain (Paramount Group).

Article

> Mise à jour : décembre 2012
> Date de publication : juin 2008
> Auteur : Redstars.


L’un des premiers prototypes du 4x4 TIGR avec espace cargo arrière bâché.


4x4 TIGR armé d’une mitrailleuse de toit sur sur la place rouge de Moscou le 8 mai 2008 (photo : Ministère de la défense russe)


4x4 TIGR de la police russe


Vue arrière du Gaz-233036 TIGR


Vue intérieure du TIGR


Dans cette configuration, le Gaz-233036 TIGR embarque 9 hommes


Le Gaz-2330, la version civile du TIGR


TIGR-AR avec échelle d’assaut (photo : Arzamas).


Premier exemplaire de pré série du TIGR-M modernisé (photo : Arzamas).


Vue arrière du TIGR-M. Le tonneau sur le toit contiendrait les filtres NBC. (photo : Arzamas).


TIGR en essais dans le sable.


GAZ-233036 TIGR en essais (photo : Arzamas).


GAZ-233036 TIGR en prêt aux forces spéciales de la police brésilienne en 2010 (photo : Arzamas).


TIGR SP-46 "command car" (photo : Arzamas).


TIGR KShM R-145BMA (photo : V Kuzmin).


Vue intérieure du TIGR KShM R-145BMA intérieur (photo : V Kuzmin)


TIGR-6a (photo : Vitaly V. Kuzmin).


Le coffre bâché du TIGR-6a (photo : Vitaly V. Kuzmin).


Lanceurs rétractables de missiles anti-chars Kornet-EM intégrés sur le 4x4 TIGR (photo : KBP).


TIGR commercialisés par le chinois Beijing Yanjing Motor auprès de l’armée et des forces de police chinoises sous la désignation YJ2080 "Guardian" (photo : Internet chinois).


TIGR arménien défilant le 21 septembre 2011.


TIGR UAV Mk1 (MIC)


Le TIGR UAV Mk1 embarque 2 drones (MIC)


TIGR-M MKTK REI PP de guerre électronique (photo : MIC)