Accueil du site > Mer > Fiches > Projet 1234 Nanuchka

Projet 1234 Nanuchka

Historique

Les Nanuchka sont des corvettes lance-missiles rapides et très bien armées pour leur tonnage. Leurs missions principales sont la protection des zones littorales, la lutte anti-navire et l’escorte de navires. Elles opèrent généralement par groupes de 2 ou 3. Selon leurs flottes d’affectation, elles ont été construites soit au chantier naval Petrovskiy (Almaz) de Saint Petersbourg (Flottes de la Baltique, du Nord et de la Mer Noire) soit au chantier naval Ulis de Vladivostok (Pacifique).

Aux 17 corvettes lance-missiles Nanuchka I (Projet 1234) mises en service entre 1969 et 1976 ont succédé 19 Nanuchka III (Projet 1234-1) plus lourdes et mieux armées qui ont été mises en service entre 1977 et 1986. Leur armement principal est le missile anti-navire SS-N-9. Une vingtième et dernière unité, qui a reçu pour expérimentation de nouveaux missiles SS-N-26, a été désignée Nanuchka IV.

Déplaçant 640 tonnes pour 59 mètres de long, le Projet 1234-1 Nanuchka III dispose d’un armement relativement conséquent pour un navire de sa taille : 6 missiles anti-navires SS-N-9 "Siren" (P120 Malakit), un canon AK-176 de 76mm, un système anti-aérien SA-N-4 "Gecko" (20 missiles de 12 km de portée) et un canon multitube AK-630 de 30 mm. Le SS-N-9 a une portée de 55 km qui peut être étendue jusqu’à 110 km via un guidage par hélicoptère équipé d’une liaison de données. La première phase de vol est programmée puis un autodirecteur radar actif ou IR est activé en phase finale. La bonne tenue à la mer des Nanuchka III permettrait d’utiliser cet armement jusqu’à une mer de force 5 et une vitesse de 24 noeuds. Un Nanuchka III russe a pu faire preuve de l’efficacité de cet armement en 2008 en détruisant une vedette géorgienne. La vitesse maxi des Nanuchka III est de 32 noeuds grâce à leur puissante motorisation diesel de 30 000 ch. Par contre, leur autonomie est réduite. L’équipage est de 60 hommes.

La Russie a retiré du service toutes ses Nanuchka I dans les années 1990 et commencé à retirer du service des Nanuchka III dans les années 2000. Il en reste actuellement encore 13 en service (y compris l’unique Nanuchka IV).

A l’export, le Nanuchka a été vendu à 3 pays (Inde, Libye, Algérie) dans une version dégradée uniquement : le Nanuchka II. Elle est armée de missiles SS-N-2 Styx (P15 de 46 km de portée) au lieu des SS-N-9. A noter que l’Algérie a récemment fait moderniser ses corvettes en remplaçant notamment les SS-N-2 par des missiles anti-navires SS-N-25 plus modernes.

Versions

- Projet 1234 Nanuchka I : corvette lance-missiles (missiles anti-navires SS-N-9).

- Projet 1234E Nanuchka II : version export dégradée du Nanuchka I (missiles anti-navires SS-N-2C).

- Projet 1234-1 Nanuchka III : nouvelle version du Nanuchka I aux équipements et armements renforcés. Le tonnage supérieur entraine par contre une réduction de la vitesse.

- Projet 1234-7 Nanuchka IV : désignation de l’unique Nanuchka III équipé de missiles anti-navires SS-N-26 (300 km de portée) depuis 1995 pour expérimentation.

Nanuchka I Nanuchka II Nanuchka III Nanuchka IV
DIMENSIONS
Longueur 59,3 m 59,3 m 59,3 m 59,3 m
Largeur 12,2 m 12,2 m 12,6 m 12,6 m
Tirant d’eau 2,7 m 2,7 m 3,1 m 3,1 m
MASSES
déplacement 560 t 560 t 640 t 640 t
PERFORMANCES
vitesse maxi 34 noeuds 34 noeuds 32 noeuds 32 noeuds
distance franchissable 4 500 miles à 15 noeuds 4 500 miles à 15 noeuds 4 500 miles à 15 noeuds
autonomie n.c. n.c. n.c. n.c.
MOTORISATION
type 6 diesels M504 (30 000 ch) 6 diesels M504 (30 000 ch) 6 diesels M504 (30 000 ch) 6 diesels M504 (30 000 ch)
ARMEMENTS
surface surface 6 SS-N-9 4 SS-N-2C 6 SS-N-9 6 SS-N-26
surface air 1 syst SA-N-4 (20 missiles) 1 syst SA-N-4 (20 missiles) 1 syst SA-N-4 (20 missiles)
ASM non non non non
canons 1 AK-257 bitube de 57mm 1 AK-257 bitube de 57mm 1 AK-176 de 76mm 1 AK-176 de 76mm
1 AK-630 multitube de 30mm 1 AK-630 multitube de 30mm
EQUIPEMENTS
Radars Peel Pair ou Plank Shave (veille air/surface)
Nayada (navigation)
Contrôle de tir Bass Tilt, Pop Group (SA-N-4), Mineral-ME (SA-N-9)
Guerre électronique Foot Ball, Half Hat A/B, Half Cup (détecteurs laser), 4PK10 (lance-leurres)

Le Projet 1234 dans la marine russe

Les 17 Nanuchka I mis en service entre 1969 et 1973 ont tous été retirés du service dans les années 1990-2000. Ils portaient les noms MRK-3 / Burya, MRK-7 / Briz, Vikhr, Volna, Grad, Groza, Grom, Zarnitsa, Molniya, Shkval, Zarya, Metel, Shtorm, Raduga, Tsiklon, Tayfun et Musson. Le Musson a été coulé en 1987 par accident lors d’un tir d’essai de missile (23 morts).

Les 19 Nanuchka III/IV mis en service entre 1979 et 1987 sont listés ci-dessous. Les premiers désarmements sont intervenus dans les années 2000.

Nom Mise sur cale Lancement En service Flotte Commentaires
Burun 1975 1977 1977 B transféré de la flotte du nord à celle de la baltique en 1982. désarmé
Veter 1976 1978 1978 N désarmé
620 Shtyl 1976 1978 1978 MN ex-Zyb et ex-Komsomolets Mordovy
535 Aysberg 1976 1979 1979 N
Tucha 1977 1980 1980 N désarmé
Uragan 1980 1983 1983 N désarmé
Priboy 1980 1984 1984 N désarmé
Priliv 1982 1985 1985 B désarmé
617 Mirazh 1983 1986 1986 MN A coulé une vedette géorgienne lors du conflit d’août 2008 mais pourrait avoir été endommagé par l’artillerie côtière géorgienne.
Meteor 1984 1987 1987 B désarmé
520 Rassvet 1986 1988 1988 N
560 Zyb 1986 1986 1989 B
555 Geyser 1987 1989 1989 B
570 Passat 1988 1990 1990 B
551 Livien 1988 1991 1991 B
Perekat 1988 non Démantelé sur cale
423 Smerch 1981 1984 1984 P
418 Iney 1983 1986 1987 P ex-Liven et ex-Syezd VLKSM
409 Moroz 1985 1989 1989 P
450 Razliv 1986 1991 1991 P
526 Nakat 1982 1987 1987 N Equipé de missiles SS-N-26 depuis 1995 pour expérimentation ; devenant ainsi l’unique exemplaire de type Nanuchka IV.

Flottes : B = Baltique / N = Nord / MN = Mer noire / P = Pacifique.

Le Projet 1234 dans le monde

Pays Nombre Mise en service Commentaires
Russie 13 Nanuchka III/IV 1978-1991 7 autres Nanuchka III ont été retirés du service dans les années 2000 et 1 démantelé sur cale.
0 Nanuchka I 1969-76 les 17 Nanuchka I ont été retirés du service dans les années 1990
Inde 0 Nanuchka II 1976-78 3 Nanuchka II, les "Vijaydurg", "Sindhudurg" et "Hosdurg", ont respectivement été désarmés en 2002, 2004 et 1999.
Algérie 3 Nanuchka II 1980-82 "Raïs Hamidou" (801), "Salah Raïs" (802) et "Rais Ali" (803) livrés en 1980, 1981 et 1982. Le "Salah Rais" a été modernisé en Russie en 1997-2000 avec de nouveaux équipements (radars et lance-leurres), un canon multitube AK-630 de 30mm à la place d’un radar et 16 missiles SS-N-25 "Switchblade" (130 km de portée) à la place des SS-N-2C. Les 2 autres ont été modernisés en 2007-2011 (Raïs Hamidou) et 2008-2012 (Raïs Ali) mais n’ont reçu que les SS-N-25.
Libye 1 Nanuchka II 1981 4 livrés en 1981-85 : "Ain Mara" (gravement endommagé en 1986 puis réparé en URSS et remis en service en 1991 sous le nouveau nom "Tariq Ibn Ziyad"), "Ean Al Gazala" (coulé en 2011), "Ean Zaara" (coulé en 2011) et "Ain Zaquit" (coulé en 1986). Seul le "Tariq Ibn Ziyad" (416), qui a rejoint les forces rebelles à Benghazi en 2011, reste en service aujourd’hui.

Le Projet 1234 au combat

- Libye 1986 : la corvette libyenne "Ain Zaquit" (Nanuchka II) a été coulée par un missile anti-navire Harpoon tiré par un A-6E Intruder de la marine américaine en mars 1986. Son sister ship "Ain Mara" a quant à lui été gravement endommagé (avant d’être réparé en URSS).

- Géorgie 2008 : la corvette russe Mirazh a coulé une vedette géorgienne (vraisemblablement le P-21 Georgy Toreli des garde-côtes) le 10 août 2008 en tirant un missile SS-N-9 lors du conflit avec la Géorgie. Le P-21 faisait partie d’un groupe de 4 navires géorgiens qui a tenté d’attaquer la flotte russe. Un second navire géorgien aurait été endommagé par le Mirazh avant qu’ils ne parviennent à fuir. Le Mirazh pourrait quant à lui avoir été endommagé par l’artillerie côtière géorgienne selon des informations non confirmées.

- Libye 2011 : les corvettes libyennes "Ean Al Gazala" et "Ean Zaara" (Nanuchka II) ont été coulées dans le port de Tripoli par les forces de l’OTAN en 2011 tandis que le "Tariq Ibn Ziyad" a rejoint les forces rebelles à Benghazi.

Article

> Mise à jour : mai 2013
> Date de publication : mai 2013
> Auteur : redstars.


Le Mirazh russe (Projet 1234-1 Nanuchka III) est crédité de la destruction d’une vedette géorgienne en 2008.


La corvette lance-missiles Rassvet (Projet 1234-1 Nanuchka III) affectée à la Flotte du Nord russe.


Le Zyb (Projet 1234-1 Nanuchka III) de la Flotte russe de la Baltique.


3 des 4 Projet 1234-1 Nanuchka restant en service dans la Flotte russe de la Baltique : les Zyb, Passat et Livien.


Seul et unique exemplaire du Projet 1234-1 Nanuchka IV : le Nakat. Il est équipé ici d’un seul tube lance-missile SS-N-26 pour expérimentation.


Le "Tariq Ibn Ziyad", dernier survivant sur les 4 Nanuchka II livrés à la Libye.


Le "Salah Rais" (Nanuchka II) algérien vu en 2008 après sa modernisation en Russie. On distingue notamment les rails (sans les tubes ici) des nouveaux lance-missiles anti-navires SS-N-25.