SS-27 Topol-M

Historique

Le RS-12M1/2 Topol-M (SS-27) est un missile balistique intercontinental à carburant solide décliné en versions en silos (RS-12M2) et mobile (RS-12M1). Il a été développé par le "Moscow Institute of Thermal Technology" (MITT) initialement sur la base du RS-12M Topol (SS-25 Sickle) mais il s’agit en fait d’un nouveau missile. Tous les composants sont fabriqués en Russie pour garantir l’indépendance nationale suite à la chute de l’URSS ; l’usine mécanique Votkinsk de Kolomna étant chargée de la production. Le premier essai a eu lieu en décembre 1994 suivi de nombreux autres, le Topol-M ayant continué à être amélioré même après son premier déploiement en 1997 ; notamment pour mieux pénétrer les dernières défenses anti-missiles.

Le Topol-M se compose de 3 étages et d’un nez en forme de cône contenant un véhicule de ré-entrée. Le tout pèse 47,2 tonnes et mesure 21,9 mètres de long. Le Topol-M est donné comme extrêmement difficile à intercepter pour les défenses anti-missiles grâce au moteur plus puissant du premier étage, à un véhicule de ré entrée manœuvrant et à des contre-mesures. Il serait aussi plus résistants aux explosions nucléaires (jusqu’à 500 mètres de distance) et doté d’une nouvelle charge unique de 500 kT. D’autres versions pourraient avoir été testées sans entrer en service dont une "mirvée" à 3 charges nucléaires et une dotée d’une charge d’1 MT.

Le Topol-M aurait un écart circulaire probable de 350 mètres grâce à un système de guidage inertiel numérisé ainsi qu’un système de guidage par satellite GLONASS. Sa portée serait de 2 000 km minimum à 10 500 km maxi.

La toute dernière version du Topol-M, livrée depuis 2010, est le RS-24 Yars doté de 6 têtes nucléaires au lieu d’une.

Les premiers Topol-M en silos ont été déployés en décembre 1997 (à Tatischevo) et les premiers Topol-M mobiles en décembre 2006 (à Teykovo) suivis des premiers RS-24 en 2010 (mobiles et silos à Teykovo). Un total de 74 missiles Topol-M étaient opérationnels en mars 2012 dont 56 en en silos et 18 mobiles. 18 RS-24 mobiles et en silos seraient également opérationnels.

Le premier régiment à 10 missiles Topol-M a été déclaré opérationnel à Tatischevo fin 1998, un second fin 1999 et un troisième en décembre 2000 (avec seulement 4 missiles, les derniers étant livrés en 2001). Un sixième et dernier régiment a commencé son rééquipement en décembre 2010 (2 missiles) et doit être complètement ré équipé d’ici 2012. Le déploiement de Topol-M mobiles a quant à lui été interrompu en 2010 au profit du RS-24. Le premier régiment de RS-24 a été déclaré opérationnel à Teykovo en août 2011 (avec 9 missiles) suivi du second en décembre 2011 (avec 6 missiles initialement, le complément de 3 missiles ayant vraisemblablement eu lieu en 2012). Les prochains régiments à recevoir le RS-24 seront ensuite ceux de Novossibirsk (mobiles) et Kozelsk (silos), Nizhniy Tagil (mobiles), Irkutsk (mobiles) et Dombarovsky / Yasnyy (silos).

Par ailleurs, la Russie souhaite se doter d’un nouveau missile balistique lourd (100 tonne) à carburant liquide qui serait uniquement basé en silos. Sa conception aurait été confiée au bureau d’études Makeyev en 2011-12 en vue d’un développement d’ici 2018 et d’une entrée en service en 2019. Ce nouveau missile à têtes multiples vise à contrer les nouvelles défenses anti-missiles mises en place par des pays comme les États-Unis et garantir la dissuasion russe dans le futur.

Versions

- RS-12M1 : version mobile (transport/érecteur/lanceur ou "TEL") sur châssis de camion 16×16 MAZ-7916 ou MZKT-79221. Le temps de lancement est de 2 minutes. A noter que les hangars abritant les TEL russes sont dotés de toits ouvrant pour un tir plus rapide.

- RS-12M2 : version en silos pouvant être déployées à partir des silos modifiés des précédents RS-20 (SS-18 Satan), RS-18 (SS-19 Stiletto) ou RS-22 (SS-24 Scalpel).

- SS-NX-30 Boulava : nouveau missile balistique naval développé par le MIT sur la base du SS-27 Topol-M pour équiper les nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins Boreï (Projet 955). Cf. SS-NX-30 Boulava.

- RS-24 (Yars) : il s’agit d’une version "mirvée" (6 têtes) du Topol-M dont le développement aurait commencé en 2004. Le premier essai a eu lieu en mai 2007 et les premières livraisons en 2010. Le RS-24 est produit à la fois en versions mobiles et en silos.

DIMENSIONS
Longueur 21.9 m
Largeur 1.58 à 1.9 mètres selon l’étage
MASSES
poids 47.2 t
PERFORMANCES
ECP 350 m
portée 10 500 km
durée de vie 18 ans
ARMEMENTS
charge nucléaire 1x550 kT

Le Topol-M dans les forces stratégiques russes

Nom Quantités Livraisons Commentaires
Topol-M (silos) 56 1997-2012 56 missiles équipant 6 régiments au sein de la 27ème division de missiles de la Garde (Tatishchevo). 4 missiles supplémentaires devraient être livrés d’ici fin 2012.
Topol-M (mobiles) 18 2006-2010 18 missiles équipant 2 régiments au sein de la 27ème division de missiles de la Garde à Teykovo.
RS-24 (mobiles et silos) 18 2010-2012 18 missiles équipant 2 régiments déclarés opérationnels à Teykovo en 2011. Les prochains régiments à recevoir le RS-24 seront ceux de Novossibirsk (mobiles) et Kozelsk (silos), Nizhniy Tagil (mobiles), Irkutsk (mobiles) et Dombarovsky / Yasnyy (silos).

Article

> Mise à jour : janvier 2013
> Date de publication : juillet 2010
> Auteur : Redstars.


Tir d’essai d’un SS-27 Topol-M


Silo du SS-27 Topol-M (RS-12M2).


Lanceurs de la version mobile du SS-27 Topol-M (RS-12 M2).


Lanceur SS-27


Déplacement d’un SS-27 mobile sous protection d’un blindé 8x8 BTR


Véhicule d’accompagnement du lanceur SS-27 mobile.


Lanceur mobile de SS-27 sur châssis MZKT-79221 vu à Moscou en 2010.