Accueil du site > Air & Espace > Fiches > An-124 Ruslan

An-124 Ruslan

Historique

L’avion de transport stratégique lourd An-124 Ruslan (Condor pour l’OTAN) effectua son premier vol le 26 décembre 1982 et fut officiellement présenté au salon aéronautique du Bourget en 1985 avant d’entrer en service en 1987 dans les forces aériennes soviétiques comme successeur de l’An-22.

L’An-124 est l’avion de tous les superlatifs. Exception faite du très particulier An-225 Mriya produit à seulement quelques exemplaires, l’An-124 est le plus gros avion de transport commercial et militaire du monde. Il peut transporter jusqu’à 120-150 tonnes de chargement dans sa soute de 36.48 mètres de long x 6.4 m de large x 4.4 m de haut dont des blindés et véhicules, des aéronefs, des palettes ou des conteneurs. Il est notamment capable de transporter les imposants lanceurs mobiles de missiles nucléaires russes. La possibilité de charger/décharger les matériels et équipements à la fois par la rampe arrière et une seconde rampe avant (après basculement du nez de l’appareil) est un autre atout de l’An-124. L’An-124 peut aussi transporter des hommes (360 soldats ou 268 parachutistes équipés ou 288 civières + 28 personnels médicaux) mais cet usage reste rare du fait des limites de pressurisation de la cabine. Il conserve par contre de réelles capacités tactiques malgré son poids imposant. Il peut ainsi larguer en vol des matériels (grâce à 2 systèmes de palettes aérolarguables de 7,7 et 20 tonnes) ou des véhicules. Il peut en outre opérer à partir de pistes sommairement aménagées grâce à un train d’atterrissage à 24 roues.

La production de l’An-124 a cessé en 1995 après 55 exemplaires sortis des usines Antonov de Kiev et Aviastar d’Ulyanovsk. 22 d’entre eux ont été livrés aux forces aériennes russes dont 11 seraient encore en service. Les autres sont opérés commercialement par des sociétés comme Volgna-Diepr, Antonov Airline et Polet. A noter que les derniers An-124 commerciaux n’ont été livrés qu’en 2004. A cette date, le prix unitaire de l’An-124 était estimé à environ 78 M US$.

Depuis la chute de l’URSS, les An-124 se sont révélés être des atouts précieux pour les transports de charges lourdes sur de longues distances, qu’il s’agisse du domaine civil ou militaire. Surtout pour les pays européens manquant de capacités de transport stratégique. L’OTAN loue donc 2 An-124 depuis 2006 à la co-entreprise Ruslan SALIS GmbH (Antonov / Volga-Dnepr). Dans le cadre de ce contrat "Strategic Air Lift Interim Solution" (SALIS), 2 An-124-100 sont basés en permanence à Leipzig et jusqu’à 4 supplémentaires en cas de besoin. Une partie des An-124 militaires russes (5 début 2011) ont aussi la particularité d’être opérés commercialement tout en restant rattachés au ministère russe de la défense. Ils sont mis en œuvre par l’Unité aérienne 224 (Lyotny Otryad 224). Ses clients sont notamment le gouvernement russe, l’agence d’exportation d’armements Rosoboronexport ainsi que des États étrangers ou des entreprises. La France utilise notamment les services de l’unité aérienne 224 depuis fin 2010 dans le cadre d’un contrat de services courant sur 4 ans. Pour la Russie, c’est un moyen de financer la modernisation de ses appareils et de maintenir les qualifications de ses pilotes à haut niveau.

La force aérienne russe aurait entamé la modernisation de ses An-124 en 2004 mais elle a été interrompue faute de financement. Elle a vraisemblablement repris en 2010 au rythme d’un ou deux appareils par an. Un contrat a été signé en 2012 pour moderniser 6 An-124 sur 2012-14. Le périmètre exact n’est pas connu mais comprendrait de nouveaux moteurs et l’augmentation de la charge utile (probablement au standard An-124-100M). Des An-124 placés en réserve devraient en outre être modernisés et remis en service ; notamment au profit de l’unité aérienne 224 dont le parc pourrait atteindre 10 appareils en 2015.

La Russie et l’Ukraine ont entamé des discussions en 2006 pour relancer la production de l’An-124 avant 2020 dans de nouvelles versions modernisées (An-124-150M et An-124-300) pouvant intéresser à la fois les marchés civils et militaires. Le ministère russe de la défense s’est déjà engagé à commander 10 à 20 An-124 neufs vers 2015-16 si l’industrie est prête d’ici là. Mais la conclusion d’un accord final se heurte encore à des points durs comme le financement et la production. L’investissement initial pourrait en effet être très lourd (jusqu’à 500 M US$ selon certaines sources).

Les futurs An-124-150M militaires russes seront produits à l’usine Aviastar d’Ulyanovsk. Un partenariat avec l’industrie américaine a également été évoqué en 2010 pour le civil, voire les besoins militaires américains.

Versions

- An-124 : version de base.

- An-124-100 : version civile capable de transporter jusqu’à 120 tonnes.

- An-124-100M : An-124-100 modernisé pour porter son poids maxi au décollage de 392 à 402 tonnes, sa charge utile passant de 120 à 150 t. Le rayon d’action avec 120 t de charge passe de 4 700 à 5 300 km. Les moteurs sont remplacés par des D-18T à poussée accrue tandis que les systèmes de navigation sont modernisés. L’équipage peut être réduit à 4 hommes au lieu de 6. Le prototype a effectué son premier vol en 2000 et la plupart des An-124 civils ont été portés ce standard depuis. La durée de vie de l’An-124-100M est enfin prolongée à 24 000 heures de vol contre seulement 7 500 heures pour l’An-124 de base.

- An-124-100VS : 2 An-124-100 des forces aériennes russes ont été modifiés à ce standard au début des années 2000 pour servir de plateforme de lancement de fusées.

- An-124-150M : future version de l’An-124 devant succéder à l’An-124-100M lorsque la production en série sera relancée. Il sera complètement modernisé.

- An-124-300 : future version agrandie de l’An-124 devant être produite neuve avec l’An-124-150M. La longueur serait portée à 75 mètres et l’envergure à 79.9 m. Le rayon d’action passe à 8 100 km avec une charge de 150 tonnes.

An-124-100 An-124-100M
DIMENSIONS
Longueur 69.1 m 69.1 m
Hauteur 21.08 m 21.08 m
Envergure 73.3 m 73.3 m
MASSES
à vide 178.4 t n.c.
maxi au décollage 392 t 402 t
maxi à l’atterrissage 330 t n.c.
charge utile 120 t 150 t
PERFORMANCES
vitesse maxi 850 km/h n.c.
plafond 12 000 m 12 000 m
RA (avec CU 120 t) 4 600 km 5 300 km
RA maxi 14 000 km n.c.
MOTORISATION
nombre 4 réacteurs 4 réacteurs
type D-18T D-18T
poussée unitaire 23 430 kgf n.c.
EQUIPAGE
Equipage 6 6 ou 4

L’An-124 dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie 11 1987-93 Sur les 22 An-124 reçus par la force aérienne russe en 1987-93, 11 resteraient opérationnels, au moins 1 aurait été vendu et les 10 derniers seraient stockés. 5 An-124 étaient opérés commercialement par l’unité aérienne 224 début 2011. La modernisation des An-124 russes a été entamée en 2004.
10 à 20* 2015-20 Intention d’achat de 10 à 20 An-124 neufs exprimée. La commande pourrait être passée vers 2015-16 pour des livraisons d’ici 2020.
Ukraine 7
Libye 2 2001-02 opérés par la compagnie civile Libyan Air Cargo
EAU 1 2004 opéré par une compagnie civile au profit du ministère de la défense émirien

* en commande

Article

> Mise à jour : mai 2012
> Date de publication : mai 2012
> Auteur : Redstars.


An-124 des forces aériennes russes.


Illustration de la capacité d’emport d’un An-124 de la société Volga Dniepr embarquant un hélicoptère américain CH-46 endommagé par sa rampe avant.


Automoteur d’artillerie CAESAR de l’armée française débarquant d’un An-124 en Afghanistan (photo : EMAT).


An-124 défilant sur la place rouge en 2010.