Accueil du site > Mer > Fiches > Projet 21956

Projet 21956

Historique

Le Projet 21956 est une nouvelle classe de destroyers conçue par le bureau d’études russe Severnoe à la fin des années 2000 pour les besoins futurs de la Russie et à l’export. Ses principales missions sont la lutte anti-surface et anti sous-marine en haute mer ainsi que la défense anti-aérienne de task forces.

L’architecture du Projet 21956 a été optimisée pour conférer au destroyer une certaine furtivité et de bonnes qualités nautiques. Il dispose d’un système de combat automatisé, de radars de veille aérienne Fregat et Rif-M, d’un radar de veille surface Mineral-ME, d’un radar de navigation, de 2 capteurs optroniques, de sonars Zarya-ME-03 et Vinyetka-ME et de liaisons de données. Ces dernières permettent de communiquer et partager la situation tactique avec d’autres navires ou plateformes aériennes comme les hélicoptères embarqués Ka-27/28 (spécialisé dans la lutte anti sous-marine) et Ka-31 (gué aérien avancé). Le Projet 21956 dispose en effet d’une plateforme arrière et d’un hangar pour un ou plusieurs Ka-27/28 et/ou Ka-31. Une suite de guerre électronique assure l’autoprotection du navire (brouilleur K-25E et lance-leurres K-308-5).

L’armement du Projet 21956 est conséquent avec en premier lieu un système Kaliber-NK (Club-N) comprenant 16 missiles de croisière 3M-54TE / SS-N-27 en silos (ou des missiles anti sous-marins 91RTE2 au choix). Un système Rif-M (SA-N-20) prend en compte les menaces aériennes avec 6 lanceurs à 8 missiles surface-air 48N6-2 (150 km de portée) ou 32 missiles 9M96E (40 km) chacun. La défense anti-aérienne rapprochée est assurée par 2 systèmes CADS-N-1 Kashtan-M combinant chacun 8 missiles surface-air courte portée SA-N-11 et 2 canons de 30 mm. Deux lance-torpilles et un canon bitube de 130 mm complètent le tout. Ce dernier peut être utilisé contre des navires de surface ennemis mais aussi des cibles aériennes et terrestres jusqu’à 23 km de portée.

Le Projet 21956 n’a pas encore de client de lancement mais la marine russe envisage depuis plusieurs années la construction d’une nouvelle classe de destroyers océaniques pour remplacer à la fois ses destroyers Projet 1155 Udaloy (lutte ASM) et Projet 956 Sovremenny (lutte anti-surface et escorte) ainsi que ses croiseurs lance-missiles Projet 1164 Slava et Projet 1144 Kirov. Elle a en effet lancé plusieurs types de nouvelles frégates et corvettes mais n’a pas encore attaqué le renouvèlement de ses navires de plus fort tonnage pourtant obsolescents. La phase de pré-étude aurait été lancée en 2013 sous le nom de projet "Leader". Une mise sur cale en 2016 est évoquée. Le bureau d’étude Severnoe proposerait néanmoins un destroyer plus lourd que le Projet 21956 : 12 000 tonnes contre 9 000 t. Le choix de la propulsion (nucléaire ou turbines à gaz) sera aussi déterminant. A suivre...

Versions

- Projet 21956 : nouveau destroyer de 9000 tonnes proposé par le bureau d’études Servernoe mais qui n’a pas encore de client de lancement. Il préfigure peut-être les futurs destroyers océaniques multiroles que la Russie souhaite construire.

Projet 21956
DIMENSIONS
Longueur 163 m
Largeur 19 m
Tirant d’eau 5.55 m
MASSES
déplacement 9 000 t
PERFORMANCES
vitesse maxi 29.5 nœuds
distance franchissable 5 800 miles à 18 nœuds
équipage 300 hommes
autonomie 30 jours
MOTORISATION
type 4 turbines à gaz
puissance totale 74 000 ch
ARMEMENTS
canon 1 x AK130 bitube de 130mm
mitrailleuses n.c.
surface surface 1 syst. Kaliber-NK / Club-N (16 missiles de croisière 3M-54TE / SS-N-27 et/ou anti sous-marins 91RTE2)
surface air 1 syst. Rif-M / SA-N-20 (48 missiles 48N6E2 ou 192 9M96E ou une combinaison des deux)
2 x CADS-N-1 Kashtan-M
lance-torpilles 2 lanceurs doubles (missiles 91RE1 ou torpilles UGST et UETT).
hélicoptère plateforme et hangar pour un ou plusieurs Ka-27/28 et/ou Ka-31

Article

> Mise à jour : mai 2013
> Date de publication : janvier 2013
> Auteur : redstars.


Projet 21956 (vue d’artiste : Severnoe Design Bureau).