Accueil du site > Air & Espace > Fiches > Su-33 Flanker-D

Su-33 Flanker-D

Historique

Le Su-33 (Su-27K) Flanker-D est la version navalisée du Su-27 capable d’opérer à bord du porte-aéronefs russe "Amiral Kouznetsov" (brins d’arrêt pour l’appontage et rampe inclinée pour le décollage) entré en service en décembre 1990 dans la marine soviétique. L’étude du Su-33 a été initiée dès 1971 par le bureau d’études Sukhoï. Les travaux de développement commencèrent en 1982 et le premier prototype (T10K) effectua son premier vol en août 1987. Le premier appontage sur le Kouznetsov date de novembre 1989. La production a été lancée en 1990 par l’usine KNAAPO et les livraisons de série commencèrent en avril 1993.

Le Su-33 se distingue du Su-27 principalement par ses plans canards mobiles, sa queue et ses dérives légèrement raccourcis, ses ailes partiellement repliables, son train d’atterrissage renforcé, sa perche de ravitaillement en vol escamotable, sa crosse d’appontage et son avionique "navalisée". L’armement est le même que celui du Su-27 (12 points d’emport) : missiles air-air R-27R/RE/T/TE et R-73 plus capacités air-sol secondaires (bombes et roquettes classiques). Il peut emporter en outre un pod UPAZ-1A sous son fuselage central pour ravitailler en vol d’autres Su-33.

Une version biplace est développée par Sukhoï à la fin des années 1990 : le Su-27KUB (Su-33UB). Elle a effectué son premier vol en 1999. Sukhoï envisageait de la porter au standard du Su-35 mais ce projet semble gelé faute de client.

La Russie est le seul opérateur du Su-33 avec 24 appareils de série livrés en 1993-94 pour équiper son unique porte-avions, l’Amiral Kouznetsov. L’entrée en service du Su-33 a été officiellement prononcée en 1998. Sa mission principale est la défense aérienne de la flotte russe. Les Su-33 n’ont pas de capacités air-surface développées. Il est possible que quelques Su-33 restant aient été modernisés à partir de 2010 avec des éléments du Su-27SM. Mais les Su-33 russes seront remplacés en 2013-15 par 24 Mig-29K/KUB neufs commandés en février 2012. La décision russe de remplacer le Su-33 par le Mig-29K/KUB est en partie motivée par le choix indien en faveur du Mig-29K/KUB pour équiper ses propres porte-aéronefs. Ce qui permettra de réduire les coûts de développement.

La Chine, qui disposera bientôt d’un premier porte-aéronefs (l’ex "Varyag" soviétique racheté à l’Ukraine en 1998 et testé en mer depuis août 2011 après remise en état), et ambitionne d’en construire d’autres, s’intéresse fortement au Su-33 depuis 2006. D’autant plus qu’elle dispose déjà de Su-27SK/UBK et Su-30MKK. Les négociations avec Moscou pour l’acquisition de jusqu’à 50 Su-33 n’ont cependant jamais abouties. La Chine a par ailleurs acheté à l’Ukraine en 2001 l’un des premiers prototypes du Su-33, le T-10K-3 resté sur son territoire à la chute de l’URSS, et développé une copie : le J-15. Reste à voir si elle saura achever son développement et l’industrialiser sans l’aide de Moscou.

Versions

- Su-33 Flanker-D (Su-27K) : version navalisée du Su-27. Équipements et armements similaires. Modifications : plans canards mobiles, queue et dérives légèrement raccourcis, ailes partiellement repliables, train d’atterrissage renforcé, perche de ravitaillement en vol escamotable, crosse d’appontage et avionique "navalisée". Sukhoï a annoncé en octobre 2010 que les essais en vol d’un Su-33 modernisé avaient commencé. Le périmètre de la modernisation n’est pas connu mais pourrait inclure des éléments du Su-27SM ; notamment l’intégration des missiles air-air R-77 ainsi que de capacités air-sol supplémentaires (missile anti-navire Kh-31A en particulier).

- Su-27KUB (Su-33UB) : version biplace du Su-33 développée par Sukhoï à partir de la fin des années 1990. Modifications : cockpit ressemblant à celui du Su-34 bien qu’en tandem (et non côte à côte comme le Su-34), cockpit tout écran, ailes et plans canards plus grands, cône de queue agrandi, etc. Le prototype du Su-27KUB a effectué son premier vol en avril 1999 suivi du premier appontage en octobre 1999. Fin 2006, Sukhoï a annoncé que le Su-27KUB serait porté au standard du Su-35 concernant ses équipements (y compris le radar N035 Irbis et les moteurs à poussée vectorielle).

- J-15 : avion de combat naval développé par la Chine sur la base du J-11B (copie "améliorée" du Su-27SK) et du prototype T-10K-3 du Su-33 acheté à l’Ukraine en 2001. Le prototype du J-15 aurait effectué son premier vol en août 2009.

Su-33 (Su-27K) Su-33UB (Su-27KUB)
DIMENSIONS
Longueur 21,19 m n.c.
Hauteur 5,72 m n.c.
Envergure 14,7 m (7.4 m ailes repliées) 16.4 m
MASSES
à vide 16,38 t n.c.
normale au décollage 25 t n.c.
maxi au décollage (embarqué) 30 t n.c.
maxi au décollage (au sol) 33 t n.c.
charge militaire 6,5 t n.c.
carburant 9,5 t n.c.
PERFORMANCES
vitesse maxi (haut) 2 300 km/h n.c.
vitesse maxi (bas) 1 300 km/h n.c.
plafond 17 000 m n.c.
RA (haut) 3 000 km n.c.
RA (bas) 1 000 km n.c.
Facteurs de charge +8G / -2G n.c.
Distance de décollage (embarqué) 195 m (105 m avec rampe inclinée) n.c.
Distance d’atterrissage (embarqué) 90 m (avec câble d’appontage) n.c.
MOTORISATION
nombre 2 réacteurs 2 réacteurs
type AL-31F AL-31F ou AL-31FP
poussée unitaire 12,5 t 12,5 t
ARMEMENTS
canon GSh-301 de 30mm (150 coups) idem
air air R-27, R-73 n.c.
air surface bombes et roquettes non guidées n.c.

Le Su-33 dans le monde

Pays Type Nombre Livraisons Commentaires
Russie Su-33 16 ? 1993-94 24 livrés. 10 à 16 encore en service opérationnel selon les sources. Possiblement modernisés en 2010. Seront remplacés par 24 Mig-29K/KUB en 2013-15.
Chine J-15 * - En développement pour équiper l’ex porte-aéronefs "Varyag" qui devrait rejoindre la marine chinoise en 2012.

* en commande

Article

> Mise à jour : octobre 2012
> Date de publication : octobre 2012
> Auteur : redstars.


Su-33 à l’approche.


Su-33 ailes repliées sur le pont du porte-avions russe Kuznetsov.


Su-33


Prototype du Su-33UK / Su-27KUB.


Le J-15 : copie chinoise du Su-33.