Su-35

Historique

La désignation Su-35 regroupe en fait plusieurs versions améliorées du Su-27, généralement monoplaces. Il faut notamment bien distinguer le Su-27M / Su-35 de 1992 du nouveau Su-35 de 2008.

Dès les années 1980, Sukhoï entame le développement d’une version modernisée du Su-27M. Un démonstrateur effectue son premier vol en mai 1985 et conduira à un premier Su-27M de production qui effectue son premier vol en avril 1992 avant d’être officiellement dévoilé au salon de Farnborough sous la désignation Su-35. Il adoptait alors des plans canards, un système de contrôle de vol amélioré ainsi qu’une perche de ravitaillement en vol. Seulement 5 Su-27M de pré série furent commandés pour essais par la force aérienne russe qui n’a jamais eu les moyens d’aller plus loin à cette époque.

Sukhoï entama donc dans les années 1990 une campagne marketing à l’export accompagnée de nouveaux développements tout azimut avec pas moins d’une dizaine de démonstrateurs, appareils d’essais et prototypes utilisés sous la désignation générique Su-35 et même Su-37 (variante avec moteurs à poussée vectorielle). A partir de 2004, Sukhoï a commencé a geler une configuration qui est en fait un nouvel appareil de génération 4++ qui n’a plus rien à voir avec les Su-27 de générations précédentes si ce n’est son allure générale. Le premier vol du prototype du Su-35 de nouvelle génération (également appelé Su-35BM puis Su-35S) a eu lieu en février 2008. Il a été rejoint par un second en octobre 2008. Un troisième a été perdu lors d’un accident au sol en avril 2009 avant son premier vol.

Les principales améliorations et nouveautés apportées sont les suivantes :
- architecture modifiée : suppression des plans canards, du radar de queue et du parachute de freinage, nouveau cône de nez, perche de ravitaillement en vol escamotable...
- cellule : nouveaux matériaux plus légers (fibres de carbone, alliages d’aluminium, composites), augmentation de la durée de vie (30 ans ou 6 000 heures de vol avec une grande maintenance toutes les 1 500 heures), augmentation de la capacité d’emport de carburant (+20%), réduction de la signature radar (matériaux absorbants) ;
- renforcement du train d’atterrissage et augmentation de la masse maxi au décollage ;
- nouveaux moteurs 117S (AL-31F améliorés) de 14,5 tonnes de poussée unitaire (tuyères vectorielles en option) ;
- système de contrôle de vol amélioré avec commandes 100% électriques ;
- système de navigation inertiel / satellite (GLONASS) ;
- liaison de données (Liaison 16 OTAN) ;
- cockpit : nouvelle avionique complètement intégrée et cockpit tout écran (2 écrans multifonctions LCD + 1 HUD grand angle),
- nouveau radar multimodes N035 Irbis-E en bande X permettant de détecter une cible aérienne jusqu’à 400 km, de suivre jusqu’à 30 cibles aériennes et d’en engager 8 simultanément. En mode air-surface, il permet de suivre 8 cibles terrestres et d’en engager simultanément 4. Il dispose en outre d’un mode de cartographie de terrain et d’une capacité de suivi automatique du terrain ;
- nouvelle optronique frontale OLS-35 avec voies TV et IR (détection d’une cible aérienne jusqu’à 50 km en frontal et 90 km en poursuite) + télémètre laser (jusqu’à 30 km de portée au sol et 20 km en air-air),
- pod de désignation laser Sapsan-E en option ;
- nouveaux armements air-air (futur missile K-100-1 de 200 km de portée) et air-surface guidés (cf. liste dans le tableau en bas de page) sur 12 points d’emport (8 tonnes maxi) ;
- nouvelle suite d’autoprotection intégrée (brouilleur individuel et collectif, détecteurs d’alerte radar et d’approche missiles, lance-leurres),
- possibilité d’emport de 2 bidons externes de 2000 litres ou d’une nacelle de ravitaillement en vol d’autres appareils ;
- unité auxiliaire de puissance permettant de se passer d’un soutien au sol.

Sukhoï présente le Su-35 comme un appareil intérimaire capable de combler le gap entre les avions de combat de générations 4 (Su-27 et Mig-29) et 4+ (Su-30MK) avec ceux de 5ème génération encore en cours de développement (PAK-FA côté russe, F-35 côté américain).

La Russie, qui a retrouvé les moyens budgétaires pour investir dans de nouveaux avions de combat, sera finalement le premier client du Su-35 avec une commande de 48 Su-35S annoncée en août 2009 pour des livraisons en 2012-15. Le premier Su-35S de série a effectué son premier vol en mai 2011 et sert actuellement aux essais en compagnie de 3 autres appareils sortis d’usine en 2011-12. Les essais étatiques ont officiellement commencé le 15 août 2012. La force aérienne russe a officiellement réceptionné ses 6 premiers Su-35S le 28 décembre 2012. Une seconde commande de 48 Su-35S serait envisagée pour des livraisons sur 2015-20.

Parmi les prospects export actuels du Su-35 figurent la Chine et le Venezuela.

Versions

- Su-35 (Su-27M) : version monoplace modernisée du Su-27 introduite en 1992 mais jamais commandée en série hormis 5 appareils d’essais pour la force aérienne russe.

- Su-35 : appellation générique portée par le Su-27M de 1992 aussi bien que les divers développements suivants et que le nouveau Su-35 de 2008.

- Su-35UB : prototype de version biplace en tandem du Su-35 qui a volé pour la première fois en août 2000. Equipé de plans canards, du radar Zhuk-MSE, du radar de queue N012 et de moteurs AL-31FP à poussée vectorielle. N’a jamais été vendu mais a servi aux essais de divers systèmes du futur Su-35.

- Su-37 "Terminator" : désignation donnée par Sukhoï à 2 démonstrateurs technologiques basés sur la cellule du Su-35 avec une motorisation à poussée vectorielle. Désignation et programme aujourd’hui abandonnés en faveur du Su-35BM puis du Su-35S.

- Su-35 (Su-35BM / Su-35S) : nouvel avion de combat de génération 4++ développé par Sukhoï. Configuration progressivement finalisée à partir de 2004. Voir caractéristiques, équipements et armements dans l’historique. La désignation Su-35BM initialement utilisée par Sukhoï signifie "Bolshaya Modernizatsiya" (Grande Modernisation). Le Su-35 de production commandé par la Russie (sans les tuyères vectorielles optionnelles) a ensuite été désigné Su-35S.

Su-35
DIMENSIONS
Longueur 21,9 m
Hauteur 5,9 m
Envergure 14,7 m
MASSES
à vide 17 t
normale au décollage* 25,3 t
maxi au décollage 34,5 t
charge militaire 8 t
carburant (interne) 11,5 t
PERFORMANCES
vitesse maxi (haut) 2 390 km/h
vitesse maxi (bas) 1 400 km/h
plafond 18 000 m
RA (haut) 3 600 km
RA (bas) 1 580 km
RA maxi avec 2 réservoirs externes (2x 2000 l) 4 500 km
Distance mini de décollage* 450 m
Distance mini d’atterrissage 700 m
Facteurs de charge 9G
MOTORISATION
nombre 2 réacteurs
type 117S
poussée unitaire 14,5 t
ARMEMENTS
canon GSh de 30mm (150 coups)
missiles air air R-73, R-27ER/ET/EP, R-77, K-100-1
missiles anti-navire Kh-31A, Yakhont, 3M-14AE/ 3M-54AE1 Club
armements non guidés bombes et roquettes
bombes guidées LGB-250 (laser), KAB-500-SE (satellite), KAB-500KR et KAB-1500KR (TV), KAB-1500L (laser)
missiles air-surface Kh-29L/TE (laser/TV), Kh-31P (anti-radar), Kh-59M, Kh-58UShE

* avec 2 missiles air-air R-77 et 2 R-73.

Le Su-35 dans le monde

Pays Type Nombre Livraisons Commentaires
Russie Su-35 (Su-27M) 5 1992- ? 5 livrés pour essais.
Su-35S 6+42* 2012-15 48 commandés en 2009 pour des livraisons d’ici 2015. Les 6 premiers ont été livrés en décembre 2012. Une seconde commande de 48 Su-35S pourrait être passée pour des livraisons sur 2015-20.

Les prospects export actuels du Su-35 sont :
- Chine : négociations en cours pour 24 à 48 Su-35 mais la signature d’un contrat n’est pas prévue avant 2014, le temps de bien négocier les termes pour éviter toute copie chinoise comme pour les Su-27SK...
- Libye : la Libye de Khadaffi était sur le point de signer un contrat de 800 M US$ pour 12 à 15 Su-35 en 2011 avant que la révolution populaire ne mette fin à ce projet.
- Venezuela (en plus de ses Su-30MKV).
- Brésil.

Article

> Mise à jour : décembre 2012
> Date de publication : décembre 2012
> Auteur : redstars.


Su-35


Su-35


Prototype du Su-35UB.


Premier vol du Su-35BM en 2008.


Premier vol du Su-35S en 2011 (photo : KNAAPO).


Le premier Su-35S aux couleurs des forces ariennes russes en 2011 (photo : KNAAPO).


Le 3ème Su-35S lors de son premier vol en janvier 2012 (photo : KNAAPO).


Le Su-35S dans la toute nouvelle livrée des forces aériennes russes en 2012 (photo : KNAAPO).