Accueil du site > Terre > Fiches > Kurganets-25

Kurganets-25

Historique

Le Kurganets-25 est un projet de développement d’un nouveau véhicule de combat d’infanterie qui doit succéder aux BMP-2 et BMP-3 dans l’armée russe. Il est développé par Kurganmashzavod sur financement du ministère russe de la défense depuis 2010-11. Le premier prototype doit sortir d’usine au printemps 2013 en vue d’une production de série à partir de 2015-16.

Peu d’informations sont disponibles sur ce nouveau véhicule si ce n’est qu’il retient une architecture plus traditionnelle que celle du BMP-3 avec un châssis chenillé à 6 ou 7 galets, un moteur diesel à l’avant droit, le poste conducteur à gauche relié à la chambre de combat à l’arrière. Une rampe arrière facilite l’embarquement et le débarquement des fantassins. Contrairement à la plupart des véhicules de combat d’infanterie occidentaux, le Kurganets-25 conserverait une capacité amphibie grâce à 2 hydrojets.

L’armement devrait comprendre une tourelle télé-opérée de moyen calibre développée par KBP. Des informations non confirmées font état de la possibilité qu’elle soit armée d’un canon de 57 mm (dérivé d’un canon d’artillerie anti-aérienne), de 45 mm ou encore de 30 mm. Le 100 mm du BMP-3 reste également une option possible.

Le Kurganets-25 retient sans doute un maximum d’éléments communs avec le nouveau char Armata développé par Uralvagonzavod. Le tout devrait peser autour des 25 tonnes, soit plus que le BMP-3. On peut aussi imaginer que la protection balistique et anti-mines du Kurganets-25 sera supérieure à celle du BMP-3 qui a souvent été critiquée et figure en bonne place parmi les raisons de l’abandon de sa production pour l’armée russe.

En plus du VCI de base, le Kurganets-25 pourrait se décliner en plusieurs versions spécifiques dont un transport de troupes, un véhicule de commandement, un véhicule de reconnaissance, des porteurs de systèmes d’armes (anti-char, anti-aérien...), des porteurs de systèmes spécifiques (guerre électronique par exemple), un dépanneur, un char léger (canon de 125 mm télé-opéré) et un automoteur d’artillerie (122 mm). Enfin, le développement d’une version spécifique aux Marines russes sur la même plateforme serait envisagé. Ses capacités amphibies seraient renforcées et il pourrait atteindre une vitesse supérieure dans l’eau.

Versions

- Kurganets-25 : véhicule de combat d’infanterie.

Kurganets-25
MASSES
en ordre de combat 25 t ?
à vide n.c.
charge utile n.c.
DIMENSIONS
Équipage 3+7 ?
Longueur n.c.
Largeur n.c.
Hauteur n.c.
Garde au sol n.c.
PERFORMANCES
Ratio poids/puissance n.c.
Vitesse maxi n.c.
Vitesse maxi amphibie n.c.
Autonomie n.c.
Élévation du canon n.c.
FRANCHISSEMENT
Tranchée n.c.
Obstacle vertical n.c.
Pente n.c.
Dévers n.c.
Amphibie oui
PROTECTION
Balistique n.c.
Mines n.c.
NBC n.c.
ARMEMENT
1 canon de moyen calibre
MOTORISATION
1 moteur diesel

Le Kurganets-25 dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie - 2015 ? Entrée en service prévue en 2015-16 pour remplacer les BMP.

Article

> Mise à jour : janvier 2013
> Date de publication : janvier 2013
> Auteur : redstars.


Schéma préliminaire du Kurganets-25 datant de 2004.


Illustration du Kurganets-25 en version poste de commandement.


Illustration de l’intérieur du Kurganets-25 en version PC.


Illustration du Kurganets-25 en version de guerre électronique.


Maquette du Kurganets-25 armé d’une tourelle canon de 45 ou 57 mm.


Maquettes du Kurganets-25 armées d’un canon de 30 mm (au milieu) ou 125 mm (dernier plan).


Maquettes du Kurganets-25 chenillé (à gauche) et du Boomerang 8x8 (à droite).


Caisse du prototype du Kurganets-25 vue dans un reportage de la télévision russe Zvesda.