Accueil du site > Air & Espace > Fiches > An-72/74 Coaler

An-72/74 Coaler

Historique

Le prototype de l’avion de transport An-72 a effectué son premier vol en août 1977. Conçu par Antonov, le premier appareil de série est sorti d’usine en 1985. Il a été suivi de l’An-74, une version spécifiquement conçue pour opérer dans l’Arctique et l’Antarctique, à partir de 1986. En plus de l’usine de production historique de l’An-72/74 à Kharkov en Ukraine, la Russie a mis en place une chaîne de production sur son territoire chez Polyot à Omsk depuis 1993. Polyot est assisté de l’usine Progress d’Arsenev dans la production de l’An-74 mais très peu d’appareils seraient sortis des chaines de production russes.

L’An-72 est un bimoteur de transport à voilure haute, en légère flèche et empennage en T, capable de décoller depuis des pistes courtes. Il faut seulement 1170m à l’An-72 pour décoller et 465m pour atterrir grâce à ses moteurs Progress/Ivchenko D-36. L’An-72 peut transporter 10 tonnes ou 68 hommes (ou 57 parachutistes). Une rampe arrière facilite le chargement et le déchargement. Des véhicules légers peuvent ainsi rentrer dans la soute. L’An-74 dispose en plus d’un système de dégivrage lui permettant de voler par des températures comprises entre -60° et +45°. Il se distingue également de l’An-72 par la présence d’une vitre bombée de chaque côté du fuselage avant. Une version de patrouille, l’An-72P utilisé par les garde-frontières russes et ukrainiens, a également été proposée à partir de 1992 tandis qu’Antonov ne cesse de développer et de proposer des versions modernisées civiles et militaires de l’An-74 depuis le milieu des années 1990. En plus du radar de navigation/météo et des systèmes de communication des premiers An-72, les derniers An-74 disposent d’une avionique modernisée avec cockpit "tout écran" et GPS intégré.

De plus, la cellule de l’An-72/74 a servi de base au développement d’appareils spécialisés comme l’An-71 de surveillance aérienne (AWACS), l’An-71P de transmissions radios ou l’An-74R avec radar de surveillance du champ de bataille. Mais ces versions, testées en vol, n’ont pas dépassé le stade des prototypes. A noter également qu’une version de patrouille maritime (voire de lutte anti sous-marine) a été proposée par Antonov à plusieurs reprises dans les années 1990 et 2000 sans trouver de client de lancement pour le moment.

Environ 200 An-72/74 civils et militaires seraient aujourd’hui en service dans le monde, la majeure partie d’entre eux équipant la Russie, l’Ukraine ou d’autres pays d’ex-URSS. L’appareil reste proposé à l’export par Antonov avec des commandes récentes de pays comme l’Égypte, l’Iran, la Libye ou le Soudan.

Versions

- An-72A Coaler A : appareil de transport à décollage et atterrissage courts ayant effectué son premier vol en 1977. Il peut transporter soit 10 tonnes de cargo soit 32 passagers, soit encore 24 civières. A noter que la version de série diffère quelque peu du prototype en termes de dimensions et de capacité d’emport de carburant.
- An-72-100 : version civile qui a obtenu sa certification en 1997.
- An-72P : version de patrouille principalement destinée aux garde-frontières pour des missions de surveillance des frontières et zones économiques exclusives en mer mais aussi de transport ou de recherche et sauvetage (SAR). Elle est en service en Russie et en Ukraine. L’An-72P est doté d’équipements de reconnaissance jour/nuit et d’un système de navigation avancé. Il peut en outre recevoir quelques armements comme un pod canon GSh-23 (sous le fuselage avant), des roquettes et bombes classiques (sous les ailes).
- An-72S : version militaire de transport VIP.

- An-71 : version expérimentale de surveillance aérienne de type AWACS avec radar Kvant dans un rotodome (350 km de portée maxi). Trois prototypes, dont deux testés en vol à partir de juillet 1985, ont été construits avant abandon du programme. Un troisième moteur était intégré dans le fuselage arrière pour augmenter la puissance au décollage. L’équipage était de 6 hommes : 3 membres d’équipage et 3 opérateurs radars. Une version navalisée (An-71K) aurait été envisagée pour équiper les porte-aéronefs russes (de petits moteurs additionnels étant utilisés pour la phase de décollage) avant d’être abandonnée suite à la sélection du Yak-44, son concurrent.
- An-71P : version de transmissions radios pour les forces de défense anti-aérienne. Seulement trois prototypes réalisés avant abandon du programme.

- An-74 Coaler B : version dérivée de l’An-72 pour le transport en Arctique et Antarctique avec systèmes de dégivrages spécifiques et de navigation améliorés. Il se distingue de l’An-72 par la présence d’une vitre bombée de chaque côté du fuselage avant. Le premier An-74 de présérie a effectué son premier vol en 1986 suivi du premier appareil de série en 1989.
- An-74-200 : version cargo civile.
- An-74T-200 : version cargo améliorée ayant effectué son premier vol en 2005 pour l’Égypte, son premier client.
- An-74TK-100/200 : version convertible cargo/passagers (jusqu’à 52 passagers). L’équipage est de 2 à 4 hommes selon les besoins du client. A noter que des An-74TK-200 configurés en "hôpitaux volants" ont été commandés par la Syrie (2) et la compagnie gazière russe Gazprom (1).
- An-74TK-100/200 "Salon" : version civile de transport VIP pour 10 à 16 passagers.
- An-74TK-300 : nouvelle version civile ayant effectué son premier vol en 2001. Antonov en propose une version de patrouille maritime qui reste à développer.
- An-74R : appareil expérimental aperçu pour la première fois en 1995 au centre d’essais en vol d’Akhtubinsk avec ce qui semble être des radars latéraux de surveillance du champ de bataille ou de surveillance aérienne. 2 à 3 prototypes auraient été réalisés mais l’avancée actuelle du programme n’est pas connue.

An-72 An-74T An-72P
DIMENSIONS
Longueur 28,07 m 28,07 m n.c.
Hauteur 8,65 m 8,65 m n.c.
Envergure 31,89 m 31,89 m n.c.
MASSES
maxi au décollage 34,5 t 36,5 t 31,2 t
charge utile 7,5 t 10 t 7,5 t
PERFORMANCES
vitesse de croisière 600 km/h 700 km/h 700 km/h
vitesse maxi 705 km/h 705 km/h n.c.
plafond 10 700 m 10 100 m 11 000 m
RA (charge) 860 km (7,5 t) 1 350 km (10t) 2 000 km (maxi)
RA maxi 4 800 km 4 500 km 4 300 km
MOTORISATION
nombre 2 turboréacteurs 2 turboréacteurs 3 turboréacteurs
type D-36 D-36 2 D-36 et 1 RD-38A
poussée unitaire 6,5 t
ARMEMENT
canon non non pod canon de 23mm
air-sol non non bombes et roquettes classiques

L’An-72/74 dans le monde

Pays Nombre Commentaires
Russie 20 An-72/74 utilisés par les forces aériennes russes
 ? An-72P opérés par les garde-frontières
 ? An-72/74 opérés par le Ministère des situations d’urgence
Angola 3 An-72
Égypte 3+2* An-74TK-200A 3 commandés en 2003 pour 34 M US$ et livrés en septembre 2005, novembre 2009 et novembre 2010. Le contrat comportait également des options sur 6 appareils supplémentaires dont au moins 2 auraient déjà été commandés.
Iran 11 An-74TK 12 commandés en 1997. 1 appareil s’est écrasé en 2006
Kazakhstan 2 An-72 opérés par les garde-frontières
Laos  ?
Lettonie
Libye 1 An-74TK-300 3 An-74TK commandés en 2008 pour 75 M US$ dont 1 An-74TK-300 VIP (livré en avril 2009) et 2 An-74TK-200 d’évacuation sanitaire (devaient être livrés en 2011 mais la révolution libyenne a mis fin au contrat - revendus au Turkménistan).
Moldavie 3 An-72
Pérou 3 An-74
Soudan 5 An-74 commandés en 2005 et livrés à partir de 2007
Turkménistan 1+1* An-74TK-200 Commandés en juin 2011 suite à l’annulation du contrat libyen. Le premier a été livré en septembre 2011 et le second était prêt à la livraison en mai 2012.
Ukraine 5 An-72 et 6 An-74 26 An-72/74 avaient été hérités de l’ex-URSS
 ? An-72P opérés par les garde-frontières

D’autres pays s’intéresseraient à l’An-74 dont le Venezuela (on évoque 6 appareils).

Article

> Mise à jour : juin 2012
> Date de publication : septembre 2003
> Auteur : redstars.


An-72 russe


An-72 russe au salon MAKS 2005


An-74


L’An-74 avait initialement été conçu à partir de l’An-72 pour les vols en Arctique et en Antarctique...


An-72P (photo : Antonov)


An-72P


L’An-72P est armé d’un canon de 23 mm et peut emporter roquettes et bombes classiques sous ses ailes.


An-74TK-200 égyptien.


Prototype de l’An-71


Prototype de l’An-71


An-74TK-200 destiné au Turkménistan vu en mai 2012.