Accueil du site > Air & Espace > Fiches > Il-76 Candid / Il-78 Midas

Il-76 Candid / Il-78 Midas

Historique

Le développement de l’avion de transport tactique Il-76 Candid a été lancé à la fin des années 1960 pour remplacer les An-12 Cub. L’Il-76 est un quadriréacteur (4 moteurs D-30KP-2) capable d’opérer à partir de pistes non préparées et courtes. Son équipage est de 7 hommes dont 2 opérateurs en soute. Ses principales missions sont le transport de troupes (jusqu’à 140 hommes, voire 225 en aménageant un double pont), de véhicules, palettes et matériels (40 tonnes de charge utile) ainsi que les opérations aéroportées (125 parachutistes).

Différentes combinaisons hommes / matériels / civières sont possibles grâce à des modules internes. A titre d’exemple, un Il-76 peut transporter 3 blindés BMD-3 ou 2 BMD-4 des Troupes aéroportées russes. Sa rampe d’accès est conçue pour supporter 33 tonnes. Il peut également procéder au largage en vol de véhicules blindés ! Pour son autodéfense, il disposait initialement d’une tourelle bitube de 23 mm de queue mise en œuvre par un tireur (les canons ont aujourd’hui été démontés).

Le prototype de l’Il-76 a effectué son premier vol en mars 1971 tandis que les premiers exemplaires de série ont été livrés en juin 1974 à l’aviation de transport soviétique (VTA) par l’usine de Tashkent (TAPO) en Ouzbékistan.

Les Il-76M/MD forment aujourd’hui l’ossature de la composante de transport aérien de la force aérienne russe tandis que de nombreuses versions spécialisées ont aussi été développées : Il-78 de ravitaillement en vol, Il-82 poste de commandement volant, A-50 Mainstay de type AWACS, etc. L’Il-76 est en outre largement opéré par des compagnies aériennes civiles (environ 280 appareils). Au total, 960 Il-76 / Il-78 auraient été produits jusqu’en 1997 pour la Russie et l’export (civils et militaires) dont 40 sous forme de cellules en vue de contrats ultérieurs. La production a ensuite cessé du fait de la chute brutale des commandes de la Russie et de commandes export peu importantes (satisfaites grâce aux cellules existantes). L’une des difficultés majeures à la poursuite de la production fut aussi pour la Russie la perte de l’usine TAPO de Tashkent qui s’est retrouvée en Ouzbékistan après la chute de l’URSS.

Pour tenter de relancer la production, Ilyushin fit voler pour la première fois en août 1995 le prototype d’une version rallongée et modernisée de l’Il-76 : l’Il-76MF. Il a été testé par la force aérienne russe qui a commandé 2 exemplaires au milieu des années 2000 (sur une cible de 70). Le premier effectua son premier vol en septembre 2010 avant d’être finalement vendu et livré (avec un second exemplaire) à la Jordanie !

La Russie a également lancé dans les années 2000 un projet de remotorisation de ses Il-76MD déjà en parc avec de nouveaux moteurs PS-90A-76 plus puissants (14,5 tonnes de poussée unitaire contre 12 t pour les D-30KP-2). Un prototype a été réalisé en 2005 par l’usine VASO de Voronezh et une première tranche de 14 Il-76MD devaient être modernisés à ce standard pour 14 M US$ par appareil avant que ce projet ne soit finalement abandonné.

La Russie a en effet opté en 2006 pour un vaste projet devant aboutir à la création d’une nouvelle chaine de production sur son propre territoire (chez Aviastar à Ulyanovsk) ainsi qu’au lancement d’un Il-76 neuf plus ambitieux : l’Il-76MD-90A (également connu sous la désignation non officielle Il-476). 70% de l’appareil aurait été revu par rapport à l’Il-76MD. Un contrat de développement et construction de 3 exemplaires (1 statique pour les essais au sol, 1 prototype pour les essais en vol et 1 pour les essais de fatigue) a été signé en 2009 avec le ministère russe de la défense. Les essais industriels se sont achevés en mai 2013, ouvrant la voie aux essais étatiques. Une première commande de 39 Il-76MD-90A de série a en outre été signée en octobre 2012 pour 140 Mds de roubles (3,45 Mds €). Ils sont livrables en 2014-20. Comme son ainé, l’Il-476 doit aussi servir de base au futur AWACS russe (A-100) ainsi qu’à de nouveaux appareils de ravitaillement en vol. Le directeur général d’Aviastar, Sergueï Dementiev, a ainsi annoncé en novembre 2012 qu’il espère produire 103 Il-476 d’ici 2020. De nouveaux contrats avec la Russie seraient attendus fin 2013 ou début 2014.

A l’export, les Il-76 / Il-78 intéresseraient quelques pays dont la Chine, le Venezuela et l’Inde.

Versions

- Il-76 Candid-A : première version de série produite jusqu’en 1977. L’Il-76 peut transporter une charge utile de 40 tonnes.

- Il-76T Candid-A : version civile livrée à l’Aeroflot à partir de 1977.

- Il-76M Candid-B : version militaire de l’Il-76T armée d’un canon bitube de 23mm guidé par radar en tourelle de queue. Des lance-leurres et des contre-mesures électroniques montés en option assurent son autoprotection contre les missiles sol-air et air-air. L’Il-76M peut embarquer 140 hommes ou 125 parachutistes pour un poids maxi au décollage de 170 tonnes. L’Il-76M a pris la suite de l’Il-76 sur les chaînes de production en 1977.

- Il-76TD : version civile améliorée (avionique, 47 tonnes de charge utile, etc.) livrée à partir de 1982.

- Il-76MD : version militaire de l’ Il-76TD livrée à partir de 1985. La suite d’auto-protection de l’Il-76MD comprend un système d’alerte radar, un brouilleur actif et des lance-leurres. Le canon bitube de 23 mm en tourelle de queue a été démonté sur la plupart des Il-76MD encore en service.

- Il-76MDP : kit de conversion d’un Il-76 pour l’extinction d’incendie avec 2 citernes de jusqu’à 44 tonnes d’eau et produits retardants largables en vol. Le kit est installable en 4 heures. Le kit a été développé en 1990 et est aujourd’hui installé sur 5 Il-76TD utilisés par le ministère russe des situations d’urgence (EMERCOM).

- Il-76MD-90 : version remotorisée de l’Il-76 avec des moteurs PS-90A-76 plus puissants (14,5 tonnes de poussée unitaire), plus économes en carburant et conformes aux réglementations civiles internationales. Ce qui a aussi pour effet d’augmenter la charge utile (50 tonnes) et/ou l’autonomie. La durée de vie des nouveaux moteurs est également accrue à 7000-8000 heures de vol. Après essais et qualification des moteurs PS-90A-76 sur le prototype de l’Il-76MF, un prototype d’Il-76MD-90, converti par l’usine VASO de Voronezh à partir d’un Il-76MD produit en 1991, a effectué son premier vol en décembre 2005.

- Il-76TD-90 : Il-76TD civil remotorisé comme l’Il-76MD-90. Le premier Il-76TD-90VD civil, réalisé à partir d’une cellule neuve en stock, a été livré en juin 2006 à la compagnie Volga-Dnepr.

- Il-76MF : nouvelle version modernisée et agrandie de l’Il-76MD proposée par Ilyushin en 1995. Elle dispose des nouveaux moteurs PS-90A, d’un fuselage rallongé de 6,6 mètres en longueur (la soute interne passe à 400 m3 au lieu de 321), d’une charge utile portée à 60 tonnes, d’un cockpit modernisé et d’une nouvelle unité auxiliaire de puissance (APU). Les canons de queue disparaissent tandis que le cockpit est légèrement modernisé (nouveaux écrans et intégration d’un système de navigation par satellite). Le prototype de l’Il-76MF a effectué son premier vol en août 1995. Le premier Il-76MF de série a effectué son premier vol le 8 octobre 2010. 2 exemplaires ont été livrés à la Jordanie tandis que la Russie a abandonné son projet d’acquisition en faveur de l’Il-76MD-90A.

- Il-76TF : version civile de l’Il-76MF.

- Il-82 (Il-76VKP) : version de commandement aéroporté et relais de communications de l’Il-76MD en service dans la force aérienne russe à 2 exemplaires depuis 1987. Elle se distingue par de nombreuses antennes et systèmes de communications dans différents carénages dont un système de communication par satellite au-dessus du fuselage avant et une antenne-fil très basse fréquence sous le fuselage arrière. L’Il-82 dispose aussi d’une perche de ravitaillement en vol sous chaque aile.

- A-50 Mainstay : un certain nombre d’avions radars ont été développés sur la base de la cellule de l’Il-76. Une fiche entière est consacrée à ces versions qui comprennent l’A-50 Mainstay russe, sa version modernisée A-50U et divers développements export dont l’A-50I (Inde) et l’Adnan (Irak).

- Il-78 Midas : ravitailleur en vol développé sur la cellule de l’Il-76MD à la fin des années 1970 pour remplacer les Myasishchev 3MS2 et 3MN2 Bison. Il dispose de 2 réservoirs cylindriques en soute et 3 pods de ravitaillement dont 2 sous les ailes et un à l’arrière du fuselage. 1000 litres de carburant peuvent être transférés par minute. Les réservoirs peuvent être démontés en cas de besoin pour revenir à une version cargo mais cette opération prend beaucoup de temps. L’opérateur "ravitaillement" est logé dans le poste arrière qui n’est pas armé. L’Il-78 est équipé d’un système de navigation permettant la détection jour/nuit des avions en approche jusqu’à 300 km. Le ravitaillement s’effectue entre 2 000 et 9 000 mètres d’altitude à une vitesse de 430 à 590 km/h. Deux appareils peuvent être ravitaillés simultanément. Le prototype de l’Il-78 a effectué son premier vol en juin 1983, les premiers exemplaires de série étant livrés en 1987.

- Il-78M/MK Midas : l’Il-78M est une version non convertible de l’Il-78. Le prototype a effectué son premier vol en mars 1987 suivi de la série entre décembre 1989 et novembre 1991 (soit 36 Il-78M au total). Les réservoirs en soute sont plus importants tandis qu’une partie du carburant interne de l’appareil (84 tonnes stockées dans les ailes) est également transférable. La vitesse de transfert est supérieure (1340 litres de carburant par minute) tandis que la masse maxi au décollage a été portée à 210 tonnes. La version export est désignée Il-78MK ou Il-78MK-90 s’ils sont remotorisés avec les moteurs PS-90A. L’Inde dispose d’une version spécifique, l’Il-78MKI, qui est à la fois convertible (transport / ravitailleur) et remotorisé.

- Il-76K/MDK : 2 Il-76 ont été spécialement équipés pour l’entrainement des cosmonautes russes (vol parabolique) et livrés en 1977. Ils ont été ensuite remplacés par 4 Il-76MDK entre 1988 et 1991.

- Il-76LL : plateforme d’essais de moteurs (5 exemplaires produits).

- Il-76PP : version de guerre électronique construite à 4 exemplaires dont 3 seraient peut-être encore en service ?

- Il-76MDP : version de lutte contre le feu présentée en 1990. L’Il-76MDP peut larguer 44 tonnes d’eau ou de produits retardants ! Le système de largage serait par contre des plus rudimentaires mais peut être monté en 4 heures dans un Il-76TD standard. A noter que le Ministère russe des situations d’urgence possède 5 Il-76TD équipés en bombardiers d’eau. En 2010, la Russie a commandé à la société "Il Service" 15 nouveaux kits "VAP-2" permettant de transformer des Il-76TD et Il-76MD de l’armée de l’air (12), des Troupes du ministère de l’intérieur (2) et du ministère des situations d’urgence (1) en bombardiers d’eau. Ils ont été livrés en 2011-12. Ils comprennent 2 réservoirs cylindriques de 21 000 litres et permettent de couvrir une surface de 800 x 80 mètres. Le largage est effectué en 6,8 secondes à une vitesse de 280 km/h et une hauteur de 80 m. Ces kits ont été utilisés pour la première fois en 2012 en Russie, Serbie et Montenegro.

- Il-76MD Skalpel-MT : un unique Il-76MD transformé en hôpital volant.

- Il-76MD-90A / Il-476 : nouvelle version modernisée de l’Il-76MD dont le prototype est sorti d’usine en décembre 2011 avant d’effectuer son premier vol en septembre 2012. Il doit entrer en production de série dans l’usine russe Aviastar d’Ulyanovsk à partir de 2014. L’Il-476 serait modifié à 70% par rapport à l’Il-76 selon le constructeur : nouvelles ailes (plus légères de 2 tonnes), nouveaux moteurs PS-90A-76 plus puissants (14,5 t de poussée unitaire) et plus économes en carburant (17 à 19% en moins), cockpit tout écran numérisé (8 écrans couleurs LCD multifonctions), système de navigation par satellite, train d’atterrissage modifié, nouvelle unité auxiliaire de puissance TA-12A... Le poids maxi au décollage est porté à 210 tonnes et la charge utile serait de 50 à 60 tonnes. La vitesse maxi et l’autonomie sont également améliorés.

Il-76MD Il-76MF Il-78/Il-78M Il-76MD-90A (Il-476)
DIMENSIONS
Longueur 46,6 m 53,2 m 46,6 m 46,6 m
Hauteur 14,76 m 14,3 m 14,76 m 14,76 m
Envergure 50,5 m 50,5 m 50,5 m 50,5 m
Soute (Lxhxl) 20 (hors rampe) x 3,45 x 3,4 m n.c. n.c. n.c.
Volume de la soute 321 m3 400 m3 n.c. 321 m3
MASSES
à vide 89 t 101 t 98 t (Il-78)
maxi au décollage 190 t (157,5 t sur piste non préparée) 210 t 190 t (Il-78) ou 210 t (Il-78M) 210 t
charge utile 48 t 60 t 48 t (Il-78) 50 à 60 t
carburant 109,5 l 109,5 l n.c. 109,5 l
PERFORMANCES
vitesse de croisière 750-770 km/h 800-850 km/h 750 km/h (Il-78) 800-850 km/h
plafond 12 000 m 12 000 m 12 000 m 12 000 m
RA (charge) 7 300 km (20 t) ou 3 800 km (48 t) 8 600 km (20 t) ou 4000 (60 t) 1 000 km (60-65 t) ou 2 500 km (32-36 t) 5 000 km (52 t)
RA maxi 8 700 km n.c. n.c. 6 000 km
Distance mini au décollage 1700 m 1600 m 2200 m 1300 m (1600 m à 210 t)
Distance mini à l’atterrissage 930 m 990 m 1000 m n.c.
MOTORISATION
nombre 4 réacteurs 4 réacteurs 4 réacteurs 4 réacteurs
type D-30KP PS-90A-76 D-30KP PS-90A-76
poussée unitaire 12 t 14,5 t 12 t 14,5 t
ARMEMENT
canon bitube de 23mm (généralement démontés) non non non
EQUIPAGE
Équipage 7 5 6

L’Il-76/78 dans le monde

Pays Nombre Livraisons Commentaires
Russie 219 Il-76M/MD 1977-1991 un grand nombre sont opérés sous des couleurs civiles
0 Il-76MF - 2 commandés dans les années 2000 (sur une cible de 70 à l’époque) mais revendus à la Jordanie. La Russie lui a finalement préféré l’Il-76MD-90A.
41 Il-76MD-90A (Il-476)* 2014-2020 2 prototypes commandés en 2009 + 39 de série en octobre 2012 (livrables en 2014-20). La cible d’acquisition russe serait de jusqu’à 120 exemplaires (en versions cargo, AWACS et de ravitaillement en vol).
20 Il-78/Il-78M 1987-1991
2 Il-82 1987
A-50 - Cf fiche détaillée du A-50.
Angola 4 Il-76TD  ? réceptionnés en 2002
Algérie 11 Il-76MD/TD 1989-1993 3 Il-76MD livrés en 1989 + 9 Il-76TD en 1993
6 Il-78 1999-2000
Arménie 2 Il-76  ? réceptionnés en 2004
Azerbaïdjan 3 Il-76M/MD
Biélorussie 6 Il-76MD 1991 certains opérés sous des couleurs civiles
Chine 13+7* Il-76MD/TD 1991-94 10 Il-76MD livrés neufs en 1991-94 + 10 Il-76MD/TD achetés d’occasion en 2010 via Rosoboronexport. 3 des 10 Il-76TD/MD d’occasion auraient déjà été livrés en 2012 après remise en état. Il s’agirait d’appareils ex russes et biélorusses (issus des forces aériennes et compagnies aériennes).
5 KJ-2000 - AWACS développés localement sur la base de l’Il-76
Corée du nord 3 Il-76MD 1990
Guinée Équatoriale 1 Il-76TD 1987 Acheté d’occasion en 1995 à l’armée de l’air ukrainienne par une compagnie aérienne ukrainienne avant d’être revendu à une compagnie africaine en 2002 puis transféré au gouvernement de Guinée Équatoriale en 2006. Doit être remotorisé et porté au standard Il-76TD-90 début 2013 dans le cadre d’un contrat signé avec TAPO annoncé en novembre 2012.
Inde 17 Il-76MD 1985
6 Il-78MKI 2003-2004 Réalisés à partir du stock de cellules neuves de TAPO datant des années 1990 puis équipés de moteurs PS-90A par VASO.
6 A-50EI Phalcon 2009-2011 3 Il-76 acquis auprès de TAPO (cellules en stock) et équipés de moteurs PS-90A par VASO pour servir d’AWACS avec des radars israéliens Phalcon (IAI).
Iran 4 Il-76TD - 13 Il-76TD/D de transport et 2 Il-76MD AWACS ex-irakiens se sont réfugiés en Iran le 27 janvier 1991 pour échapper à la destruction lors de la Guerre du Golfe. A noter par ailleurs qu’un autre Il-76 irakien n’est pas parvenu jusqu’en Iran ce jour là puisqu’un F-15C l’a abattu. L’Iran a refusé de les rendre à l’Irak à l’issue de la guerre pour les mettre en service dans sa forces aérienne (1 seul encore actif) et sa Garde révolutionnaire (3 encore actifs). Les autres appareils ont été soit perdus (2 dont l’un des AWACS), retirés du service (2) ou placés en réserve (7 dont le second AWACS).
Jordanie 2 Il-76MF 2011 Contrat de 100 M US$ signé en août 2005 pour 2 Il-76MF. Le premier appareil produit à Tashkent n’a effectué son premier vol qu’en septembre 2010 suite à des difficultés industrielles ayant entrainé une révision du contrat en 2009. Les 2 Il-76MF ont été livrés en juin 2011.
Libye 18 Il-76T/TM/TD aux couleurs des compagnies Libyan Arab Air Cargo et Libyan Arab Airlines. La Libye envisagerait de commander de nouveaux Il-76.
1 Il-78 un unique Il-78 converti en cargo serait en service
Ouzbékistan 6 Il-76 -
Pakistan 4 Il-78 - 4 Il-78 achetés d’occasion en Ukraine en 2006 et livrés à partir de fin 2009.
Syrie 3 Il-76M aux couleurs de Syrian Air
Ukraine 20 Il-76MD 20 Il-78MD encore en service sur les 180 Il-76 hérités de l’ex-URSS
3 Il-78 1987-1991 3 restés en service sur 23 hérités de l’ex-URSS. Les autres ont été transformés en cargos (15 ?) ou revendus d’occasion (4 au Pakistan).
Yémen 3 Il-76TD 1994-95 Achetés d’occasion ?

* en commande

Parmi les prospects actuels des Il-76 / Il-78 figurent :
- Venezuela : intérêt pour les Il-76 et Il-78.
- Chine : un contrat a été signé en septembre 2005 avec TAPO pour 37 Il-76 et 4 Il-78. Mais il a été suspendu en 2006 suite à des différents sur les délais de livraison et les prix ainsi qu’en raison des difficultés de VASO à ré-industrialiser l’Il-76. De nouvelles négociations sont régulièrement évoquées depuis mais ne semblent pas avoir encore abouti.
- Inde : l’Il-78 est sorti vainqueur d’un appel d’offres lancé en 2006 pour 6 ravitailleurs (en plus des 6 Il-78MKI déjà acquis en 2003-2004) avant qu’il ne soit annulé. Il a été relancé en 2009 avec pour concurrents les Il-78 et A330 MRTT (Airbus Military) ; Boeing s’étant retiré de la compétition en 2010. L’A330 MRTT aurait finalement été retenu en octobre 2012 pour son coût d’exploitation (carburant et maintenance inclus) jugé moins élevé (malgré un coût d’acquisition supérieur à celui de l’Il-78). La cible indienne serait de 12 ravitailleurs au total.

Article

> Mise à jour : juin 2013
> Date de publication : septembre 2003
> Auteur : redstars.


Il-76


Il-76MD aux couleurs de l’Aeroflot.


Parachutage depuis un Il-76.


L’Il-76 peut transporter des blindés comme ce BMD-3.


Il-76MF


Ravitaillement en vol d’un Tu-95 par un Il-78.


Un Il-78 ravitaille un Tu-95 sous l’escorte d’un Mig-29.


Il-82 de commandement aéroporté.


Il-76MD-90


Il-76LL vu au salon MAKS 2007


Il-82


Il-78MKI indien


Le premier Il-476 à sa sortie d’usine en décembre 2011.


Le premier Il-476 russe lors d’un vol en 2012.


Prototype de l’Il-76MD-90A vu en janvier 2013.


Prototype de l’Il-76MD-90A vu en janvier 2013.